L’expérience de The Rasmus à La Maroquinerie4 min de lecture

L’expérience de The Rasmus à La Maroquinerie4 min de lecture

par Jennifer

Comme vous devez certainement déjà le savoir, The Rasmus est le groupe qui a fait de moi la fan de musique que je suis actuellement. Je les ai écouté pendant toute mon adolescence et j’ai eu la chance de les voir à plusieurs reprises en concert, notamment lors de leur dernier passage au Trabendo en 2017. C’est toujours un plaisir d’observer un groupe prendre tant de plaisir sur scène. De plus qu’à chaque venue, c’est un réel évènement et les dates sont toujours complètes.

Un retour nostalgique

Installée dans La Maroquinerie le 23 octobre, avec une vue imprenable sur la scène, les lumières s’éteignent et Overlaps arrive sur scène. Le groupe a déjà tourné avec The Rasmus et à l’honneur de faire une nouvelle fois leur première partie, et pour la première fois à Paris. Le trio est énergique et le public se fait de moins en moins timide au fur et à mesure du set. Le temps passe rapidement et après une pause, c’est déjà l’heure d’accueillir notre tête d’affiche.

Une entrée dès plus simple, les premiers accords de First Day of My Life se font entendre et déchaînent les fans. Il faut dire que c’est le premier titre de leur album Dead Letters (2003) qui a eu un franc succès dans le monde notamment en France.  The Rasmus enchaine les classiques. Guilty dans une version prolongée durant laquelle Lauri Ylönen nous fait participer avant de continuer avec In My Life et No Fear. Des morceaux que j’ai écouté tout au long de ma vie qui prennent vie face à moi, un bonheur.

Les mélodies de Paradise et Fireflies prennent possessions de La Maroquinerie qui reste concentrée sur un concert dont le niveau est très haut. On le savait déjà, le quatuor maîtrise son jeu et sa scène, bien que celle-ci soit petite, Lauri n’hésite pas à en rire en se demandant où se déplacer !

Une énergie contagieuse entre The Rasmus et ses fans

Le groupe arrive parfaitement à proposer des titres de différents albums, on a même le droit à Sophia au kazoo en nous expliquant que lors de leur jeunesse, ils faisaient de la musique de merde. Pour être honnête, j’ai adoré cette version et j’aimais déjà beaucoup The Rasmus à cette période. De plus, ils nous ont proposé une version acoustique ainsi que pour Still Standing et October & April sur lequel on a pu entendre la jolie voix d’Emppu Suhonen, nouvelle membre suite au départ de Pauli, à la guitare. Elle a réussi à faire sa place auprès des autres membres mais aussi des admirateurs de la formation.

Pour retourner dans l’ambiance festive et nostalgique, rien de mieux qu’une reprise du célèbre tube Ghostbusters. La salle est pleine d’énergie, c’est contagieux ! Et c’est reparti pour cinq morceaux dont les iconiques Livin’ in a World Without You, F-F-F-Falling et le plus attendu, In The Shadows qui rayonne dans les yeux et les voix de toutes les personnes qui sont réunies ici ce soir.

Des nouveaux titres validés !

Le rappel est composé de Jezebel dans un premier temps pour terminer avec la balade Sail Away. Jezebel a un gros succès de la part des fans, ce que je ne pensais pas forcément mais je pense que le passage de l’Eurovision pour la Finlande cette année a aidé à sa popularité. De même pour les autres nouveaux morceaux dont les versions live sont incroyables ! À la fin de Sail Away, c’est comme un adieu à cette soirée mémorable mais aussi à l’adolescente que j’ai été. La boucle est bouclée.

Une explosion d’expérience

L’expérience de The Rasmus se dévoile davantage avec les années pour exploser sur la scène que le groupe partage. La bonne humeur est communicative et l’énergie aussi. C’est sur les rotules que je suis rentrée chez moi mais les oreilles pleines de joie et le sourire aux lèvres. Je me répète mais de voir mes titres favoris illuminer les créateurs de ceux-ci font de moi une personne comblée. Impossible de se lasser de ces finlandais qui ont encore plein de choses à montrer, la preuve avec l’excellent dernier opus, Rise.

Setlist

First Day of My Life
Guilty
In My Life
No Fear
Paradise
Fireflies
Time to Burn
Live and Never Die
Wonderman
Still Standing
October & April
Sophia
Ghostbusters
Liquid
Immortal
Livin’ in a World Without You
F-F-F-Falling
In The Shadows
***
Jezebel
Sail Away

Merci à Replica Promotion et Veryshow pour leur confiance.

Liked it? Take a second to support Jennifer on Patreon!

Laisse un commentaire