Live Reports Reviews

Tyler Bryant & The Shakedown à Prague : du Rock N’ Roll à l’état pur !7 min de lecture

Nous vous parlions récemment de Tyler Bryant & The Shakedown dans un article découverte, désormais c’est pour un concert ! Le groupe était présent à Prague mercredi soir dans le cadre de son Ramblin’ Bones Tour. Récit d’un concert très rock n’ roll et énergique.

Un retour aux sources pour le groupe Tyler Bryant & The Shakedown

J‘ai découvert Tyler Bryant et ses collègues lors du concert des Guns N’ Roses du 7 juillet dernier au Stade de France. Invité en première partie du groupe légendaire sur la plupart des dates de leur tournée européenne, le groupe originaire de Nashville avait surpris avec une musique bien rock aux influences blues et heavy des années 70. La tournée des Guns terminée, c’est une nouvelle qui débute pour Tyler Bryant, Noah Denney, Graham Whitford (fils de Brad Whitford d’Aerosmith) et Caleb Crosby qui sillonnent actuellement l’Europe afin de défendre leur nouvel album éponyme sorti ce mois-ci. C’est la première fois que le groupe se retrouve en tête d’affiche, et après avoir connu les plus grands stades et des nombreuses foules, il revient aux sources et se produit dans des petites salles plus intimes afin d’être au plus proche de sa communauté. Un retour aux sources qui ravit les fans notamment les plus récents qui peuvent enfin voir de plus près ce groupe très prometteur.

Un petit bar au milieu de résidences universitaires 

Plutôt étonnant ! Mais c’est au Klub 007 du quartier de Strahov à Prague que le groupe TBTS joue ce soir. Sur la route pour se rendre au bar/club, je passe par de nombreux dortoirs et résidences universitaires. Je me demande très rapidement si je vais dans la bonne direction. Une fois devant le club, plusieurs personnes attendent et nous sommes invités au sein de ce bar underground avec des tables et une scène dans le fond. Comme exprimé auparavant, c’est surprenant de venir applaudir le groupe de si près, après les avoir vu à des dizaines de mètres dans un stade. Une bonne bière Pilsner à la main (la traditionnelle de la ville tchèque), on patiente une bonne heure avant d’être encouragé à se rapprocher de la scène. Quelques secondes plus tard, on entend l’annonce « Ladies and Gentleman, welcome on board » et des accords secs et rock de guitare retentissent. Les quatre américains débarquent, prêts à retourner Prague.

Une setlist issue de leur nouvel opus Tyler Bryant & The Shakedown  

C‘est avec Backfire, que le groupe débute le concert et envoie son rock puissant qui fait cracher les enceintes. Tyler, arborant une veste en cuir à clous, épate dès les premières secondes avec un charisme et une présence sur scène surprenants. Une dextérité et musicalité assumées émanent du frontman et guitariste qui impressionne le public, mais également avec une voix à la fois claire et très bluesy. Pas étonnant qu’Eric Clapton, Jeff Beck ou encore BB King aient déjà prôné le talent du jeune américain. La cadence ne ralentit pas avec leur récent single Heartland et House On Fire qui suivent. Tyler prend la parole après ce trio de titres afin de souhaiter la bienvenue au public et l’inviter à s’amuser avec eux : « Let’s have some fun tonight, shall we?« . Le ton est ainsi donné ! S’enchaîne alors la setlist issue principalement de leur nouvel album éponyme, Tyler Bryant & The Shakedown, mais également de quelques vieux titres qui figurent sur les premiers albums et EP du groupe.

Un concert spécial pour Tyler Bryant 

De plus, ce concert fut particulier pour le frontman et guitariste Tyler Bryant. En effet, il s’avère que c’est dans la capitale tchèque que l’artiste est venu jouer pour sa première fois en Europe ! Il n’hésite pas à faire part de cette anecdote : « J’avais 15 ans et la première ville que j’ai visité en Europe pour un concert fut Prague. J’ai aussi bu ma première bière ici ! Je sens que j’entretiens un lien très fort avec cette ville, c’est super d’être de retour. » Ce premier concert européen n’était pas avec The Shakedown mais avec un autre projet, néanmoins les paroles de Tyler ravissent le public tchèque, pas très dense mais très hétéroclite ce soir-là ! On retrouve ainsi des jeunes fans, des vieux rockeurs,  mais également des plus curieux qui passaient par là et ont décidé de s’aventurer dans l’antre de TBTS.

De la proximité avec des musiciens qui se mêlent à la foule

Une chose est certaine c’est que les musiciens de Tyler Bryant & The Shakedown sont de très bons musiciens, savent mettre l’ambiance et communiquer avec leur public. A certains moments, le frontman n’hésite pas à se rapprocher de la foule en se mettant sur les enceintes ou carrément en la rejoignant sur le par-terre. Il profite alors de ces moments-là afin de montrer au plus près ces aptitudes phénoménales à la guitare, instrument qu’il changera à plusieurs reprises afin d’exposer des modèles tous aussi beaux les uns que les autres et aux sons divins. Il est rejoint plus tard par le batteur avec une caisse claire qui tambourine dessus à la celtique. Nous sommes alors embarqués dans la folie du groupe qui ne fait qu’honorer le rock n’ roll et le blues pendant toute la durée du concert.

Des moments intimes et personnels

Un moment que l’on retiendra de ce show sera le dernier titre Ramblin’ Bones, titre donné de la tournée, qui sera interprété durant une longue partie en acoustique, sans micro et ingénierie sonore par le groupe. C’est un instant très intime, d’autant plus que les musiciens se rassemblent au plus près du public afin de clôturer ce concert. Bien évidemment, le groupe finira le titre en repartant dans une course furieuse une dernière fois. Un autre important moment de ce concert fut également l’hommage rendu à Tom Petty, artiste ayant fortement inspiré Tyler Bryant dans l’écriture de ses textes. Le groupe interprétera You Wreck Me de l’artiste décédé récemment. Par ailleurs, ce n’est pas la seule cover qui figurera dans la setlist mais également le titre That’s All Right de Arthur « Big Boy » Crudup, célèbre bluesman américain.

Un super concert des nouveaux ambassadeurs du rock n’ roll

Avec leur musique fortement infusée du blues/rock des années 70, les musiciens de Tyler Bryant & The Shakedown redonnent vie au style et en sont les nouveaux ambassadeurs. Leur son conquit les plus rockeurs d’entre nous mais également les plus curieux ! En effet, je dois vous avouer que je m’en suis pris plein les oreilles niveau musical mais également physique. Car à l’heure où je vous écris ce live report, je ne peux vous dire si mon oreille gauche va survivre aux décibels reçus… A suivre. Néanmoins, si je dois perdre l’ouïe, je dirai que ce n’est pas très grave, car le concert était très bon (ndlr: portez des bouchons d’oreille lors de concerts !). De plus, j’ai réussi à avoir quelques impressions du guitariste, Graham Whitford, qui était on ne peut plus satisfait de ce gig : « C’était super, il y avait une bonne ambiance et j’adore pouvoir jouer dans des endroits aussi intimes que ceux-ci. La proximité avec le public y est géniale et jusqu’à présent, le public a très bien accueilli notre nouvel album !« . En tout cas, nous ne pouvons que souhaiter une bonne route à ces gentils garçons, très sympathiques avec leurs fans et très disponibles, qui méritent une plus grande reconnaissance dans la sphère du rock et de la musique en général.

Afin de vous donner une impression de TBTS, voici l’un de leurs titres phares Mojo Workin’, reprise du bluesman américain Muddy Waters :

Setlist

Backfire
Heartland
House On Fire
Criminal Imagination
Easy Target
Don’t Mind The Blood
Jealous Me
Manipulate Me
Mojo Workin’
Aftershock
Lipstick Wonder Woman
Weak & Weepin’
————————————-
You Wreck Me (Tom Petty cover)
 That’s All Right (Arthur « Big Boy » Crudup cover)
Ramblin’ Bones

 

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    Léo
    30 novembre 2017 at 20 h 37 min

    J’étais au concert à Paris la nuit dernière, et c’était le feu !!

    • Jennifer
      Reply
      Jennifer
      1 décembre 2017 at 13 h 37 min

      J’en doute pas ! J’espère que tu as aimé !

  • Reply
    Tyler Bryant & The Shakedown : un très bon concentré de rock n' roll qui fait honneur au genre. - Dust of Music
    5 décembre 2017 at 17 h 05 min

    […] actuellement une tournée européenne durant laquelle ils ont défendu leur nouvel opus et nous avons eu la chance de les voir à Prague. De plus, ils ont retournée La Maroquinerie de Paris mercredi dernier pour un concert mémorable. […]

  • Leave a Reply