Découvertes

Vous êtes cordialement invité à la cour du Palaye Royale.5 min de lecture

Une nouvelle semaine, une nouvelle découverte chez Dust of Music ! Je vous parle aujourd’hui du groupe de rock américain Palaye Royale, qui est à suivre de très près.

Palaye Royale, une affaire de famille

Dans la famille Royale, je demande le frère, le frère…et encore le frère. C’est une fratrie qui se cache derrière ce groupe atypique : Sebastian Danzig, l’ainé que l’on retrouve à la guitare, Remington Leith, qui se charge du chant et le dernier Emerson Barrett qui lui a trouvé sa place derrière la batterie. A eux trois, ils forment ce groupe original et indépendant, pourtant non-signé (unsigned band, qui n’a pas de contrat avec de label) qui mêle mode et musique rock, dans un style qui leur va très bien. Cependant, un certain passé se cache derrière ce groupe bien accompli déjà !

Un autre nom, une autre histoire

Bien avant l’aventure royale de ce palais fraternel, le groupe s’appelait Kropp Circle, Kropp faisant référence au nom de famille des trois frères. Formé en 2008, le groupe s’est fait remarqué à travers quelques covers sur Youtube mais également des titres originaux très prometteurs pour leur jeune âge. Par ailleurs, c’est à l’âge de 5 ans que le jeune Emerson Barrett a écrit sa première composition. A l’époque, le groupe rassemblait une communauté de 11 millions de personnes sur leur MySpace et a été nommé pour des récompenses musicales notamment lors de People’s Choice Awards dans les catégories Rock et Pop. C’est en 2011 que le nom du groupe évolue en Palaye Royale et ouvre la première page de la nouvelle oeuvre des jeunes américains. Très peu de vidéos de Kropp Circle circulent sur Youtube aujourd’hui néanmoins vous pouvez retrouver ci-dessous l’un de leurs titres, Can’t Stop The Rain :

Une passion fashion

Comme indiqué précédemment, l’une des particularités du groupe Palaye Royale réside dans l’esthétisme certain de leur style vestimentaire. A la fois raffiné, vintage et goth, le groupe s’est crée une image unique et ce n’est pas pour rien que le groupe se qualifie lui-même de « fashion art band » (ndlr : il n’existe pas de traduction officielle néanmoins cela désigne un groupe adepte d’une mode). Les musiciens entretiennent un lien très fort avec la mode et ont déjà joué lors de défilés et plus récemment lors d’un rassemblement de designers durant la Fashion Week à Los Angeles le mois dernier. Sur la photo qui suit, vous pouvez découvrir Remington en robe durant leur performance :

Après la mode, le cinéma

Palaye Royale est un groupe aux multiples facettes et nous pouvons leur ajouter le cinéma ! En effet, le chanteur du groupe a prêté sa voix dans le film American Satan pour le personnage Johnny Faust, joué par Andy Black, le chanteur du groupe Black Veil Brides. L’histoire du film raconte celle de jeunes anglais et américains ayant un groupe de musique qui décident d’abandonner leur études pour vivre leur rêve à Sunset Strip. La fratrie royale a écrit la plupart des titres composant la bande originale de ce thriller faustien sorti dans les salles américaines en octobre. Ce dernier est plutôt notable car il a reçu de bonnes critiques et possède une note globale de 6,5/10 sur IMDb (ndlr : le Allo Ciné américain). Le film est dès à présent disponible en pré-vente dans le monde entier sur iTunes, Google Play et Amazon. Vous pouvez retrouver la bande annonce juste ici :

Voici également un des titres phares du film, Let Him Burn, écrit par Palaye Royale et interprété par son chanteur Remington Leith.

Un groupe très proche de ses fans 

Derrière tout groupe ou artiste se cachent des milliers voir des millions de fans. Palaye Royale est un groupe en pleine évolution qui rassemble des fans venant du monde entier. Les musiciens sont par ailleurs très proches d’eux notamment sur Twitter où ils échangent beaucoup avec. Une proximité qui n’est pas freinée par leur récente signature chez le label américain Sumerian Records, et qui est une force incontestable du groupe. Par ailleurs, c’est notamment grâce à leurs Soldiers of The Royal Council (ndlr : nom donné à leurs fans) que le groupe a remporté en 2014 le précieux trophée du MTV’s Musical March Madness, après notamment avoir notamment battu Tokio Hotel, groupe ayant inspiré la fratrie mais également champion de l’édition 2012 du concours.

Palaye Royale, à la conquête de territoires 

Après deux singles dont Get Higher et Morning Light (20 millions de vues sur Youtube), un EP et un premier album sorti en 2016 intitulé Boom Boom Room, Palaye Royale est un groupe accompli qui a laissé ses marques dans la sphère musicale rock américaine. Néanmoins, le nouvel objectif du groupe est d’exporter leur musique vers d’autres pays voir continents. Le groupe s’est attaqué le 7 novembre dernier au Royaume-Uni avec un concert unique à London Camden, mais également au Canada dont les dates de la tournée devraient bientôt tomber. Pas de signe de date française mais nous gardons espoir et savons que les frères Kropp souhaitent rencontrer au plus vite la grande communauté internationale qui les suit depuis leurs débuts ! Pour le moment, aventurez-vous dans le Palaye Royale, ça en vaut le détour.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply