Mes 10 titres préférés de Cinema Bizarre8 min de lecture

Mes 10 titres préférés de Cinema Bizarre8 min de lecture

par Jennifer

Cinema Bizarre est un groupe allemand, chantant en anglais, contrairement à leurs homologues, dont l’activité s’est arrêté en 2010. Formé en 2005, ils ont réussi à se faire une place dans le milieu de la musique glam rock durant la moitié d’une décennie.

Les cinq membres de Cinema Bizarre ont réussi un exploit, laisser une marque de leur passage dans ma vie d’adulte. Bien que le groupe ne soit plus en activité depuis plus de douze années, je les écoute encore régulièrement. La voix de Strify est reconnaissable, ainsi que celle de Luminor, beaucoup plus grave et profonde. Malheureusement, celui-ci est décédé en 2020.

Kiro, Yu, Shin et Romeo sont les autres membres du groupe, qui sont aussi importants que leurs leaders. Leur look androgyne me rendait dingue quand j’étais adolescente. C’était un plaisir de voir des personnes célèbres s’habiller de cette façon, quand tout le monde se ressemblait.

Je possède énormément de souvenirs avec ce groupe, sans oublier que je n’avais que 11 ans lors de leurs débuts. Le peu de fois où ils étaient de passage dans la capitale, je me suis déplacée pour les voir. C’est pour cela que ce top de mes titres préférés était important à faire, pour moi. Et puis, j’en avais vraiment envie !

Mes titres préférés de Cinema Bizarre

10 – Touching And Kissing

Présente sur le second album du groupe, Toyz, Touching And Kissing a tout de suite réussi à me prendre par les sentiments avec son rythme mélodieux mais également avec sa pop électrique. Pour les paroles, je ne cherchais pas à les comprendre à l’époque de la sortie. Depuis, j’ai un autre regard sur ce morceau que j’écoute encore régulièrement. Ainsi que sur tous les autres morceaux de Cinema Bizarre !

« Lookin’ for a shot of you
In someone else’s smile
I’m holdin’ on to every word
Comparin’ all the time
The more I break the more we talk
I’m left paralyzed »

9 – How Does It Feel

Second titre sur Final Attraction, premier album de Cinema Bizarre, How Does It Feel est également un morceau dont je ne peux pas me passer quand j’écoute le groupe. Je vais beaucoup me répéter lors de ce top, comme les autres, mais c’est réellement ce que je ressens à travers la musique de ce groupe. Je suis transportée dans leur univers et n’ai pas l’envie d’en sortir.

« You’ve always been just like a riddle
I find you so hard to figure out
I could just wonder till forever
Still there something I don’t know about »

8 – Dysfonctional Family

Dysfonctional Family commence avec la voix de Strify pour que celle de Luminor, beaucoup plus grave la rejoigne. Ce mélange des deux voix atypiques est une des raisons de ma passion pour ce groupe qui me manque tant. À la sortie de l’album, c’était comme une évidence de mettre en boucle de titre et de danser comme-ci personne ne pouvait me regarder et me laisser aller à mes pensées.

« I get more and more strange
I’m going insane I’m building it up
Just to break it down
It get what you see
It’s my destiny
The product of a dysfunctional family »

7 – I Don’t Believe

Comment ne pas devenir addict à la voix cristalline de Strify ? Je n’ai pas su résister et en écoutant de nouveau Final Attraction pour préparer cet article, je tombe encore en amour à son écoute. I Don’t Believe ne déroge pas à la règle de mon addiction. Étant dans l’obligation de faire une pause afin de sentir mes émotions prendre possession de mon corps. Très film d’horreur tout ça mais la réalité est que je ne peux expliquer réellement mon ressenti. Les fans de groupe sauront de quoi je parle, et vous aussi !

« Everyday everyday I know what they say
What they say
You’ll be soon forgotten
No way no way they can cure me cure me
I’m a mess inside now »

6 – Deeper and Deeper

Si vous saviez ce que j’aurais pu donner pour entendre Deeper and Deeper en boite de nuit avec mes amis ! J’aurais été déchainé, à perdre ma voix en hurlant, littéralement, les paroles. Et ma vie sociale aurait peut-être été un peu plus enrichissante ! J’aurais essayé de suivre le rythme de la voix de Strify, sans y arriver !

« I’m fallin’ deeper and deeper
Getting sweeter and sweeter
Can’t obscure your desire
’cause you learn as it grows
It’s so strong
It lingers on
Forever »

5 – Hypnotized by Jane

Hypnotized by Jane est mon coup de cœur de Toyz, le titre que j’ai le plus écouté de cet opus. Je m’étonne encore à connaître les paroles sur le bout des doigts, comme en 2009. À imiter les mimiques des membres lors des concerts, à recréer les chorégraphies inventées pour l’occasion. Ce morceau est un bijou musical qui a su porter l’album jusqu’à son ascension.

« For every second thru every deep breath
I feel my conscience drifting.
I heard she’s working for the CIA,
They’re putting bar codes in our DNA
And now we’re all enslaved. »

4 – Angel In Disguise

Contrairement aux précédents morceaux dont j’ai parlé, Angel In Disguise n’a pas été une évidence pour moi à l’époque. J’ai mis des années à l’apprécier à sa juste valeur. Et lors des concerts, c’était ma fameuse « pause » pour me remettre de mes émotions. En 2022, et depuis quelques années, elle passe en boucle chez moi, dans mon casque, sur Spotify, partout ! Comme quoi, il n’y a pas d’âge pour changer d’avis sur ses goûts musicaux.

« The city sleeps
In empty streets
No glam of hope, godforsaken
There’s no escape
I’m so afraid
Of being cold
Just to cope with society »

3 – Escape to the Stars

Si vous voulez voyager dans les étoiles, Escape to the Stars est LE titre pour ce voyage galactique. Cinema Bizarre n’a su proposer que des chefs-d’œuvres musicaux et ce titre ne fait pas exception. Encore une fois, je me répète mais je l’ai écouté non stop dans ma chambre et dès que j’en avais l’occasion. Il mérite amplement sa place sur le podium et vous amène direction le mont Olympe.

« I’ve always been the one to speak my mind
Strove against the stream
Take on the system or leave it behind
And you will find a new reality
What are you waiting for? »

2 – The Way We Are

Si vous avez entendu, un jour, une hystérique, hurler les paroles de The Way We Are dans les  transports, c’était certainement moi. Comment rester stoïque quand une telle mélodie parvient jusqu’à vos oreilles ? Pour moi, c’est impossible et tout de suite un concert dans mon esprit. Je sais que je ne suis pas la seule à m’imaginer vivre les concerts de mes rêves quand je suis dans un bus, métro, train etc…

« Call it strange
This is the way we are
For beyond your dreams
Break your chains
Open your mind for more
See what it’s like to be
The way we are »

1 – Forever or Never

Et je vous présente, avec un trop plein d’émotions, le titre numéro un dans mon cœur, de Cinema Bizarre. Forever Or Never me rend émotive à la moindre écoute. Je vous parle souvent des titres qui me rendent nostalgique dès la première note. Celui-ci en fait parti. Comme tous les précédents titres dont j’ai parlé, mais là, il a une connotation particulière, au sommet bien plus haut. Je repense à tous les moments que j’ai pu passer avec eux, à Paris et à la façon dont j’étais fascinée par leur prestance en face de moi, sur scène. Et regardez-moi ce clip, devons-nous en parler ?

« Send myself to out of space
A better place
Gotta win the human race
I’m not gonna live forever
Said I’m not gonna live forever
Better make it now or never »

Bonus

I Came 2 Party

Second morceau du second album, Toyz, I Came 2 Party annonçait à l’époque, la sortie du futur opus. Ce duo avec Space Cowboy dont la voix est des plus énigmatique, a pu se faire une petite place dans mon cœur, bien que Luminor manque à ce projet. Toujours dans le style pop électro, le côté disco donne encore l’envie de bouger de sa chaise !

« I came to party and you came to party
So why don’t we party together ?
I came to party and you came to party
So why don’t we party together ? »

Un réel manque dans la musique

Ce top a été un plaisir à réaliser et d’une facilité comme j’en ai rarement eu. L’évidence des morceaux, de ce que j’ai eu envie d’écrire, parfois répétitif mais si naturel, je ne voudrais le changer pour rien au monde. Cinema Bizarre est un groupe qui me manque beaucoup mais qui manque aussi à l’industrie de la musique. Leur originalité, que ça soit vestimentaire ou musicalement, ne se voit que trop rarement dans les artistes d’aujourd’hui, à quelques exceptions. Je pense notamment à Yungblud ou au groupe Maneskin. Mais Cinema Bizarre reste les premiers à mes yeux et ça ne changera pas.

Je me rêve à les voir de retour, sans grand espoir mais sachez que je serais la première à les soutenir et à être la plus heureuse. Mais aussi à pleurer de choc et de joie, surtout. Mais ça, ça reste entre vous et moi…

Merci Cinema Bizarre pour ce que vous avez fait à la musique.

Laisse un commentaire