Tops

Top 13 des musiques de films d’horreur célèbres10 min de lecture

Que serait la période d’Halloween sans ses nombreux films d’horreurs mythiques dont les bandes originales nous mettent mal à l’aise dès les premières notes ? Et bien j’ai la réponse, rien. C’est parti pour un petit Top 13 des chansons les plus connues des films d’horreurs qu’on adore détester. 

Des compositeurs mythiques

Amateurs ou non de films d’horreurs, il n’est pas rare de reconnaître dans toutes occasions la bande originale d’un d’eux. Les premières notes doivent être pertinentes et angoissantes, ce qu’un grand nombre de compositeurs de BO de films d’horreurs à bien compris. Quand dans une conversation le nom de Hans Zimmer ou encore celui de Mike Oldfield sortent, vous savez, pour la plupart d’entre vous qu’ils sont de grands compositeurs notamment pour des films d’horreur connus.

Des bandes originales importantes

Dans un film il est important d’avoir une bande originale que les amateurs de musique devront savoir exactement à quel film elle appartient. C’est la marque sonore de l’univers cinématographique. Ces BO de films d’horreurs vont nous plonger directement dans le sujet et trouver les notes parfaites pour créer une atmosphère angoissante et stressante. Ajoutez-y une scène avec du caractère et le tour est joué. J’ai sélectionné du mieux possible 13 musiques de films d’horreurs célèbres. Il est difficile d’en choisir si peu quand t-on voit la possibilité de choix. Si vous n’avez pas peur, je vous mets au défi d’écouter ce top dans le noir total.

Top 13

Love Rollercoaster (Ohio Players) – Destination Finale 3 (2006)

Sorti en 2006, Destination Finale 3 a été réalisé par James Wong. Cette fois, l’histoire se déroule dans un parc d’attractions pour fêter la fin de l’année scolaire. Au moment d’embarquer dans un immense roller coaster, Wendy a un terrible pressentiment. Alors que tous les autres se moquent d’elle, elle quitte l’attraction avec Kevin. Quelques instants plus tard, la jeune fille voit les wagons sortir des rails, tuant ses amis. Peu de temps après, le destin rattrape brutalement l’un des survivants. Wendy comprend que, sur les photos qu’elle a prises lors de cette tragique soirée, certains indices semblent désigner les prochaines victimes et ce qui les attend… Love Rollercoaster d’Ohio Players contraste avec le drame de la fête foraine et la joie des amis lors de leur arrivée avant l’accident. Les fans sauront reconnaître la scène qui se déroule avec cette musique de fond.

Title Theme from Jaws (John Williams) – Les dents de la mer (1975)

Film de Steven Spielberg sorti en 1975, Les dents de la mer met en avant l’océan et ses fonds peuplés de requins. Quelques jours après le début de l’été, les habitants d’Amity sont choqués par la découverte d’un corps atrocement mutilé sur le littoral. Pour le chef de la police, Martin Brody, il ne fait pas de doute que la jeune fille est victime d’un requin. Il décide d’interdire l’accès des plages, mais se heurte à l’hostilité du maire, uniquement intéressé par l’afflux des touristes. Pendant ce temps, le requin sème la terreur sur les côtés et continue de dévorer les baigneurs. Impossible de ne pas connaître la musique de ce film qui monte crescendo à l’arrivée du requin. Tout le monde a déjà chantonné le rythme dans sa vie pour rire ou pour faire peur à ses amis.

Theme from The Shining (Wendy Carlos & Rachel Elkind) – Shining (1980)

Distribué par Warner Bros et réalisé par Stanley Kubrick, Shining est un film mythique des années 1980 racontant l’histoire de Jack Torrance, un gardien d’hôtel fermé pour la période hivernale. Sa femme et son fils Danny vont vivre de longs mois de solitude, alors que ce dernier possède un don de médium. Il est effrayé d’habiter dans ce lieu qui a été le théâtre de terribles événements passés. Le thème de la musique de Shining est porté par deux compositeurs, Wendy Carlos et Rachel Elkind.

The Ring Theme (Hans Zimmer) – Le Cercle (2003)

Gore Verbinski a su faire de son film, Le Cercle une légende des films d’horreur. Rachel Keller, une journaliste vivant à Seattle, décide d’enquêter sur l’enregistrement que sa nièce à visionné une semaine avant d’être foudroyée par la mort. Aidé pour son ex-mari, elle découvre que cette cassette est porteuse d’une malédiction : quiconque la visionne est condamné à mourir dans de terribles circonstances. La journaliste prend tout de même le risque de regarder la vidéo alors que son téléphone sonne et enclenche le décompte mortel. Il ne reste que sept jours à Rachel pour sauver sa vie et celle de son fils en déjouant le sortilège du Cercle. Le titre d’Hans Zimmer donne une atmosphère particulière au film.

Silent Hill Theme Promise (Akira Yamaoka) – Silent Hill (2006)

Basé sur un jeu vidéo, Silent Hill a vu le jour à l’écran grâce à son réalisateur, Christophe Gans en 2006. La petite Sharon rêve d’une ville abandonnée du nom de Silent Hill. Sa mère, Rose, décide de l’accompagner sur place pour comprendre le mal dont souffre sa fille. Dès que celles-ci pénètrent dans cet univers lugubre, Sharon disparaît. En se lançant à sa poursuite, Rose se rend vite compte que cette ville n’a rien de normal. Noyée dans le brouillard, peuplée d’étranges créatures, hantée pour des ténèbres vivantes qui dévorent tout ce qu’elles touchent. C’est avec l’aide de Cybil, travaillant pour la police locale que Rose se jette dans une quête éperdue pour arracher sa fille des griffes de Silent Hill. La chanson de ce film reste aussi angoissante que son histoire.

A New Beginning ,Julie’s Theme (John Debney) – Souviens toi.. l’été dernier (1998)

Souviens toi l’été dernier commence la nuit de la fête nationale quand les amis Julie, Ray, Helen et Barry renversent un inconnu. Voyant leur avenir compris par ce drame, ils décident de faire disparaître le corps et font la promesse de ne jamais rien dire à personne. L’été suivant, les quatre amis sont confrontés à des événements terrifiants. Ils doivent se rendre à l’évidence : quelqu’un sait ce qu’ils ont fait un an auparavant et semble décidé à le leur faire payer. Oserez-vous écouter le titre de John Debney dans le noir ?

Halloween Theme (John Carpenter) – Halloween (1979)

La nuit d’Halloween 1963, le jeune Michael Myers se précipite dans la chambre de sa sœur aînée et la poignarde sauvagement. Après ce geste, Michael est interné dans un asile psychiatrique. Quinze années plus tard, il s’échappe de son hôpital et retourne sur le lieu de son crime, s’en prenant alors aux adolescents de la ville. Porté par John Carpenter, la chanson de ce film reste une des plus connues de l’histoire cinématographique des films d’horreur.

Freddy Krueger Theme Song (Charles Bernstein) – Freddy les Griffes de la nuit (1985)

L‘adolescente Nancy fait régulièrement des cauchemars dans lesquels elle voit un homme au visage brûlé, avec un vieux pull déchiré et cinq lames tranchantes à la place de ses doigts. En discutant avec ses amis, elle constate qu’elle n’est pas la seule à faire ces mauvais rêves. Bientôt, l’un d’entre eux est sauvagement assassiné pendant son sommeil. C’est ainsi que le groupe va faire la connaissance de l’horrible Freddy Krueger, qui se sert des cauchemars des gens pour les assassiner dans leur sommeil. Si Nancy veut rester en vie, elle doit rester éveillée. Un synopsis qui nous tient en haleine et qui, aux notes de Charles Bernstein, nous maintient éveillé à notre tour.

Theme from Carrie (Pino Donaggio) – Carrie (1976)

Tourmentée par une mère névrosée et tyrannique, la vie n’est pas rose pour Carrie. D’autant plus qu’elle est la tête de turc des filles du collège. Elle ne fait que subir et ne peut rendre les coups, jusqu’à ce qu’elle ne se découvre un étrange pouvoir surnaturel. La vengeance est un plat qui se mange froid et Carrie va en jouer. Le titre de Pino Donaggio va réussir à porter cette vengeance dans cette première version du film.

Theme from The Exorcist (Mike Oldfield) – L’Exorciste (1974)

À Washington, la maison de l’actrice Chris MacNeil est troublée par des phénomènes étranges : celle-ci est réveillée par des grattements mystérieux provenant du grenier, tandis que sa fille Regan se plaint que son lit bouge. Quelques jours plus tard, une réception organisée par Chris est troublée par l’arrivée de Regan, qui profère des menaces de mort à l’encontre du réalisateur Burke Dennings. Les crises se font de plus en plus fréquentes. En proie à des spasmes violents, l’adolescente devient méconnaissable. Chris fait appel à un exorciste et l’Église autorise le Père Damien Karras à officier en compagnie du Père Merrin. Une dramatique épreuve de force s’engage alors pour libérer Regan. Une histoire très connue mais sa musique encore plus. C’est LA musique de film la plus connue au monde et aussi, la plus terrifiante.

Scary Violon Song (Joseph Bishata) – Insidious (2011)

Josh, son épouse et leurs trois enfants vivent depuis peu dans leur nouvelle maison lorsque l’aîné tombe dans un coma inexpliqué. Étrangement, une succession de phénomènes paranormaux débute. Un médium leur révèle alors que l’âme de leur fils se trouve quelque part entre la vie et la mort, dans la dimension astrale, et que les manifestations sont l’oeuvre de forces maléfiques voulant s’emparer de son enveloppe corporelle. Pour le sauver, Josh va devoir lui aussi quitter son corps et s’aventurer dans l’au-delà. Et quoi de plus intrigant qu’une musique jouant du violon de façon effrayante ? Remercions Joseph Bishata pour ce jeu d’instruments qui nous fait grincer les dents.

Amityville Horror (Lalo Schifrin) – Amityville (1980)

Dans la ville d’Amityville, le soir du 13 novembre 1974, un jeune homme, dans un accès de démence, massacre ses parents, ses frères et ses sœurs. Quelque temps plus tard, cette maison est mise en vente à un prix défiant toute concurrence. La famille Lutz l’achète sans connaître la tragédie qui s’y est déroulée. L’histoire horrifique d’Amityville est une des histoires d’esprits la plus connue mais connaissez-vous sa musique composée par Lalo Schifrin ?

Family Theme (Joseph Bishara) – The Conjuring (2013)

En parlant d’Amityville, avant il y avait Harrisville. Conjuring : Les dossiers Warren, raconte l’histoire horrible, et vraie, d’Ed et Lorraine Warren, enquêteurs paranormaux réputés dans le monde entier, venus en aide à une famille terrorisée par une présence inquiétante dans leur ferme isolée. Contraints d’affronter une créature démoniaque d’une force redoutable, les Warren se retrouvent face à l’affaire la plus terrifiante de leur carrière.

You’ll Float Too (Benjamin Wallfisch) – Ça (2017)

À Derry, sept enfants ayant du mal à s’intégrer se sont regroupés au sein du « Club des Ratés« . Ils ont aussi en commun d’avoir éprouvé leur plus grande terreur face à un terrible prédateur métamorphe qu’ils appellent « Ça« . Depuis toujours, Derry est en proie à une créature qui émerge des égouts tous les 27 ans pour se nourrir des terreurs de ses victimes de choix : les enfants. Bien décidés à rester soudés, les Ratés tentent de surmonter leurs peurs pour enrayer un nouveau cycle meurtrier. Un cycle qui a commencé un jour de pluie lorsqu’un petit garçon poursuivant son bateau en papier s’est retrouvé face-à-face avec le Clown. Bejamin Wallfish a essayé de marier les notes de sa musique You’ll Float Too avec l’angoisse que nous procure ce méchant clown.

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply
    Sofye
    14 octobre 2017 at 1 h 34 min

    Génial Fan de films d’horreur que de souvenirs Super article qui rajoute un peu de piment à cette journée

    • Jennifer
      Reply
      Jennifer
      15 octobre 2017 at 14 h 36 min

      Merci beaucoupppp!

  • Reply
    Elodie
    14 octobre 2017 at 12 h 25 min

    Cet article est génial

    • Jennifer
      Reply
      Jennifer
      15 octobre 2017 at 14 h 36 min

      Merci ça me fait plaisir !

  • Reply
    Céline Online
    25 octobre 2017 at 8 h 35 min

    Oh oui, les BO des Silent Hill et des Ring sont absolument géniales et parfaites pour une bonne petite ambiance !

    • Jennifer
      Reply
      Jennifer
      27 octobre 2017 at 16 h 46 min

      Je suis exactement d’accord avec toi!

    Leave a Reply