Albums Reviews

Staying At Tamara’s de George Ezra : un joli album qui nous emporte.4 min de lecture

Un second album qu’on attendait ! Le jeune britannique George Ezra revient avec Staying At Tamara’s, sorti vendredi. Un album qui nous met du baume au coeur, et c’est ce qu’il nous faut en ce début de printemps !

George Ezra, c’est le genre des artistes qu’on adore pour sa modestie et simplicité déroutantes. Le jeune artiste et mannequin originaire de Hertford nous emmène avec lui dans un voyage qui lui a inspiré les paroles des titres de Staying At Tamara’s, un grand bol d’air frais !

Wanted on Voyage, un très bon premier album 

C‘est en 2014 qu’on découvre ce grand rouquin amoureux des voyages et qui s’accompagne d’une guitare. L’album Wanted on Voyage, avec de très bons titres comme les fameux Budapest, Listen to The Man ou encore Blame It On Me, s’écoulera à trois millions d’exemplaires dans le monde. Il permettra à l’artiste de côtoyer pendant longtemps le top des UK charts aux côtés de Ed Sheeran et Sam Smith. On connaît tous le challenge que représente un deuxième album après un premier très apprécié du public et de la critique. Mais c’est un jeu d’enfant pour George Ezra qui reste fidèle à lui-même et relève le défi haut la main !

Un nouveau voyage avec Staying At Tamara’s

La fibre de l’évasion est très importante pour George Ezra qui a sillonné les routes d’Europe en solitaire lors de divers voyages. Ses aventures lui ont permis de se construire comme il a souvent expliqué en interview, mais ont également donné l’inspiration pour ses deux albums. Par ailleurs, une jolie anecdote se cache derrière ce nouvel opus. En effet, afin de se détacher du succès important qu’il a connu avec son premier album, le jeune artiste a décidé de s’envoler vers d’autres horizons et a enchaîné les air’b’n’b. Un jour, il débarque dans l’appartement d’une certaine Tamara, qu’il partageait avec une argentine et un couple d’allemands. C’est littéralement sur le lit de sa chambre que le chanteur a écrit la plupart des titres de Staying At Tamara’s, qui porte très bien son nom.

Une jolie folk qui donne envie de partir loin et profiter de la vie 

Staying At Tamara’s suit la même dynamique que Wanted on Voyage avec des chansons aux influences très nettes de folk-rock et de blues avec des paroles pleines d’insouciance et de romantisme à certains moments. Le tout premier titre Pretty Shining People donne le ton, et on a vite envie de packer nos valises et partir en roadtrip avec des copains. Dans la mélodie mais aussi dans les paroles, on retrouve l’idée de profiter de la vie qui est très bien véhiculée par George et de ses vrais plaisirs à travers l’évasion et le voyage. Don’t Matter Now, un des singles de l’album, suit et nous apprécions beaucoup le travail des cuivres. On continue de s’évader avec Get Away et Shotgun, des chansons plus pop que les précédentes.

L’itinéraire de ce voyage au rythme de tubes et de chansons plus douces

A côté des titres qui ont porté l’album comme Don’t Matter Now énoncé un peu plus haut et Paradise, des titres comme Saviour et Sugargoat sont très appréciés avec dans le second de jolies références au titre phare de l’artiste issu de son premier album, Budapest. Ce second opus comme le premier, ne se désolidarise pas des fameuses chansons d’amour. Sur un rythme plus languissant, on remarquera All My Love mais surtout Hold My Girl, une magnifique chanson d’amour que le chanteur a interprété dans les locaux des célèbres Abbey Road Studios (vidéo à voir ci-dessous).

Une très belle suite chez Tamara

Il va sans dire que Staying At Tamara’s tient toutes ses promesses et confirme à nouveau le talent de George Ezra. On ressent toute la simplicité et la modestie de l’artiste qui se dévoile dans un album plein de simplicité et de naïveté et ça fait du bien. George Ezra nous emporte dans ses voyages et nous conte des histoires passionnantes dont on a presque l’impression d’avoir vécu. Cette nouvelle aventure des plus enrichissantes lui a permis d’offrir à son public une très jolie suite à Wanted on Voyage. Le musicien globe-trotter n’a pas fini de voyager car il se lance prochainement dans une tournée européenne qui s’arrêtera dans notre capitale le 13 avril prochain au Trianon. C’est un rendez-vous au Paradise qu’on est pas prêt de louper !

Tracklist

Pretty Shining People
Don’t Matter Now
Get Away
Shotgun
Paradise
All My Love
Sugarcoat
Saviour
The Beautiful Dream

Note : 4/5
Un joli album qui nous fait une nouvelle fois voyager et nous donne des envies de grand air. 

 

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply