Découvertes

Lauren Ruth Ward, la nouvelle déesse musicale de Los Angeles.2 min de lecture

Si l’amour, le temps et la mort lient tous les êtres humains sur Terre, l’artiste que je vais vous présenter y ajouterait bien la musique. Une voix sensuelle et merveilleusement rocailleuse, planant sur des mélodies issues de la folk des 60s et de la pop d’aujourd’hui, c’est come cela qu’on pourrait décrire Lauren Ruth Ward.

Lauren Ruth Ward
http://www.laurenruthwardmusic.com
Découverte sur Youtube

Originaire de Baltimore, cette jeune américaine ne s’attendait pas à devenir musicienne. En tout cas, je la remercie d’avoir opté pour la voie de la raison musicale et ainsi éviter d’autres aventures de coloriste (ce qu’elle faisait à Los Angeles avec la musique). La jeune artiste commence  se faire repérer par quelques labels sur Youtube en 2012, grâce à des covers postées sur la plateforme. On découvre alors dans ces vidéos un style vocal unique et des qualités surprenantes en terme de performance. En effet, une générosité et un dévouement certains émanent de cette jeune femme pour qui la musique est amour.

Un premier EP éponyme

En 2016, Lauren Ruth Ward sort son premier EP éponyme, très bien reçu par les critiques. Il bénéficie rapidement d’une certaine visibilité et les 5 titres le composant sont performés par la chanteuse et ses musiciens sur les différentes scènes de Los Angeles. Bien qu’on l’associe (trop) souvent à sa relation amoureuse avec la chanteuse LP, Lauren Ruth Ward est une artiste à part entière qui gère sa carrière musicale comme une reine. Aujourd’hui, ses mélodies psychédéliques envahissent les salles souterraines et clubs de la Cité des AngesLauren Ruth Ward a eu l’occasion de travailler avec de nombreux artistes d’univers divergents, notamment le trio alternatif Polarcode, ce qui lui permet un panel de possibilités considérable en terme de style musical. Celui de Lauren se trouve être un genre actuel, accessible, qui ne renie pas ses origines clairement issues du folk et du blues des années passées.

Une voix envoûtante et sensuelle

Afin de vous aider à la découvrir, je vous propose d’écouter deux de ses morceaux, Make love to Myself, représentant une femme forte et indépendante qui n’a besoin de personne pour se faire plaisir. C’est dans ce genre de situation que l’on peut clamer haut et fort  » qu’on est jamais mieux servi que par soi-même » (haha). Le second titre s’intitule Burden et vient à l’encontre du style proposé dans la chanson précédente, optant alors pour une jolie ballade folk où la voix sensuelle de Lauren plane et envoûte, simple et efficace!


You Might Also Like

8 Comments

  • Reply
    Elodie
    4 septembre 2017 at 21 h 09 min

    Je ne connais pas du tout mais j’irai écouter

    • Emma
      Reply
      Emma
      5 septembre 2017 at 20 h 58 min

      Elle a un univers vintage à découvrir rapidement ! Je te conseille d’aller écouter. 🙂

  • Taha
    Reply
    Taha
    5 septembre 2017 at 22 h 33 min

    J’ai écouté ses morceaux, j’aime vraiment beaucoup son style et sa voix !

    • Emma
      Reply
      Emma
      6 septembre 2017 at 13 h 18 min

      J’en suis ravie ! 😀

  • Reply
    Brigitte
    13 février 2018 at 11 h 03 min

    Elle grimpe, elle grimpe notre Lauren. J’adore son univers musical et son style magnifiquement original. Je l’écoute tous les jours

    • Emma
      Reply
      Emma
      17 février 2018 at 20 h 45 min

      Tout à fait Brigitte ! J’espère qu’on va bientôt la croiser sur notre chère terre française. 🙂

  • Reply
    Richard
    20 février 2018 at 21 h 51 min

    Merci Emma perso je l’adore, elle me rappelle trop ma jeunesse et Janis Joplin c’est dire le compliment et le talent d’interprétations diverses que cela sous-entend!
    Je la suis, j’achète ses productions pour la soutenir, j’ai fait une belle playlist Youtube, et je me régale à l’écouter, ce que je suis en train de faire à l’instant même…
    Je ne m’en lasse pas et je dois dire qu’elle m’a beaucoup manqué car elle a peu chanté depuis qu’elle a suivi la tournée de sa compagne LP…
    J’ai connu LP avant Lauren, et que lorsque je l’ai découverte, elle s’est « glissée » tout doucement, sans en avoir l’air, sous ma peau, à tel point que je ne peux plus m’en séparer!!!…
    😀
    Et lorsque je dis « elle me rappelle trop ma jeunesse » eh bien c’est parce que je suis tout près des soixante dix printemps!

    • Emma
      Reply
      Emma
      2 mars 2018 at 20 h 27 min

      Je te remercie Richard de ce super commentaire ! 😀
      Effectivement, on retrouve en elle du Joplin. Elle est passionnante, et j’espère vraiment qu’elle ira loin !
      C’est sûr qu’on l’associe à LP bien souvent, pourtant elle n’a rien à lui envier et a un réel talent. Ca serait super de la voir en France !

    Leave a Reply