Découvertes Reviews

Bright Light Bright Light, la pop galloise en toute splendeur4 min de lecture

bright light bright light decouverte

Bright Light Bright Light est un artiste pop qui me tient à cœur. De ces artistes que l’on garde jalousement pour soi. Ces perles dont on découvre l’existence presque par hasard, et qui prennent une place grandissante au fil des ans dans notre cœur. Une découverte que j’ai envie de partager avec vous.

Des racines et des ailes

La trentaine entamée, Bright Light Bright Light a une longue carrière derrière lui. D’origine galloise, la route qu’il a empruntée fut sinueuse, mais riche. Né à Neath, ville de Bonnie Tyler, icône de la pop des années 1980, Bright Light Bright Light a baigné dans un univers musical riche. D’un point de vue artistique, ses capacités impressionnent, et pour cause. Il est dès le plus jeune âge au contact d’une multitude d’instruments. Aujourd’hui, piano, guitare acoustique et électrique, trompette, et même chant, Rod maîtrise tout. Il enregistre, produit et mixe ses morceaux de manière autonome.

Cette multitude de talents lui a permis de traverser les pays, et les continents. De ses débuts, à l’aube des années 2000 dans des petites salles, aux scènes plus confortables européennes, Bright Light Bright Light a connu mille et une vies. De son Pays de Galles natal, il a plié bagage pour s’installer aujourd’hui à New-York. Une vie de voyages qui l’inspire, et une carrière qui le fait alterner entre deux mondes.

Un univers pop édulcoré

De ses premiers albums sous le nom de Rod Thomas à Bright Light Bright Light, les styles diffèrent radicalement. Mais encore aujourd’hui, l’artiste s’oriente vers une pop édulcorée, aux influences diverses. Des paroles à l’histoire, en passant par la scénarisation, la spatialisation sonore et les instruments, Rod donne une touche résolument 80s à sa musique. Ainsi, solos de trompette enflammés, et des synthétiseurs chantonnent à tue-tête sur des élancées vocales épiques.

Aujourd’hui, sa musique est empreinte d’une positivité à toute épreuve, qu’il a développée au fil des années. Mais pour mieux appréhender l’univers de Bright Light Bright Light, il faut comprendre le point de vue de l’artiste. Lui-même enfant des années 1980, dans ce petit village gallois où les paysages sont tous similaires, les films de l’époque sont sa fenêtre sur le monde. Il y découvre ce qu’il ne peut palper, dans un Neath où l’enfant n’a de loisir que de rêvasser des paysages plus édulcorés. Ses chansons, ce sont des reflets de l’imaginaire qu’il a développé.

Nostalgique, les histoires qu’il raconte donnent naissance à des images dans son esprit alors même qu’il les écrit. Et si ses clips traduisent la positivité de ses chansons, c’est qu’il voit des néons violacés, des murs aux couleurs pastel et des chorégraphies dès les prémices d’un morceau. Son dernier album, Choreography, en est l’illustration même. Univers pop édulcoré, Rod est au cœur d’une scénarisation des plus flashy, qu’il envisage comme une histoire complète.

Des collaborations multiples et reconnues

Il a, au long de sa carrière, accumulé des collaborations importantes. C’est aux côtés d’Ellie Goulding, puis des Scissor Sisters qu’il fait ses premiers pas, qu’il accompagne en tournée. Sa collaboration la plus emblématique reste sans aucun doute Sir Elton John. Lui aussi icône des années 1980, il marie sa voix et son piano au talent de Rod. Devenus des acolytes, ils ont non seulement chanté ensemble, mais ont aussi entamé une tournée. Bright Light Bright Light a ainsi ouvert pour Elton John, au cours d’une tournée riche de 55 dates, à travers l’Europe, les États-Unis, et une partie de l’Asie.

Aujourd’hui, il s’entoure d’artistes qu’il considère comme des amis, et des inspirations, pour créer sa musique. Sur son dernier album, Choreography, l’artiste a ainsi été accompagné de Sir Elton John, Alan Cumming, Scissor Sisters et Mykal Kilgore. Chacun apporte ainsi sa patte à un corps musical dense, positif et entraînant. Un artiste à la discographie riche, enjouée et définitivement pop, illustration de ce qui se fait de meilleur en ce moment au Pays de Galles, que je vous invite à écouter dès que possible !

 

Enfin, petit bonus, mon morceau préféré de l’artiste : In Your Care. Morceau grâce auquel j’ai découvert Bright Light Bright Light, je vous laisse apprécier.

 

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply