Amber Run à La Maroquinerie : un concert bon enfant.3 min de lecture

Amber Run à La Maroquinerie : un concert bon enfant.3 min de lecture

par Jessica
Pratiquement deux années après leur tout premier concert dans notre ville, le trio Amber Run refoulait le parquet de La Maroquinerie. C’est le 22 Septembre dernier que le groupe a fait son retour pour charmer une nouvelle fois son public parisien.

Voir de nouveau Amber Run dans une salle aussi intimiste que La Maroquinerie, c’est une chance. Mais les revoir accompagnés de mes chouchous Fatherson, c’est un miracle à ne pas rater. Il y a quelques mois, nous avions fortement sautillé de joie à l’annonce de cette affiche. Encore rêveurs du premier passage d’Amber Run, qui nous avait complètement conquis et laissés bouche bée, nous étions plus qu’excités de les revoir sur scène.

Une première partie de génie !

Fatherson est un trio de jeune hommes tout droit venus de Glasgow. Avec trois albums à leur actif, et une des plus belles voix du moment, Ross Leighton et ses camarades Marc et Greg illustrent parfaitement le génie de l’Indie Rock. Par ailleurs, Joshua Keogh, leader d’Amber Run, ne nous contredira pas lorsque pendant son set il nous demandera d’applaudir le talent de Ross en lui demandant au passage quelques cours de chant.

Si leur nom ne vous dit rien, nous vous invitons de suite à lancer l’écoute de leur dernier album Sum Of All Your Parts. Après leur passage au Backstage By The Mill l’année passée, le trio a conquis de nouveau sans aucun mal le public présent ce soir là. On espère les revoir très vite en headliners, car même si nous étions très heureux, nous sommes un peu restés sur notre faim avec ce set très court, qui n’a pas duré plus de trente minutes. Vivement leur retour !

Humbles et Reconnaissants

Quant à Amber Run, ils avaient pour mission de venir défendre la sortie de leur troisième album Philiphobia. Leur entrée sur scène se fera d’ailleurs sur le morceau Neon Circus, qui ouvre également cet album, lançant de suite les festivités de cette soirée.

La setlist rend ainsi justice aux trois albums du groupe, avec les anthems du premier tels que Noah, I Found, l’émotionnel 5 A.M, les fougueux No Answer, qui clôtura de manière électrisante ce concert, et Insomniac de For A Moment I Was Lost ou encore les puissants Carousel et The Darkness Has A Voice, singles du prochain opus, sorti le 27 Septembre.
Nous passerons par toutes les émotions lors du concert, portés par la puissance vocal de Joshua Keogh. Amber Run nous fera même danser sur leur dernier titre What Could be As Lonely As LoveToujours très humbles et reconnaissants, les garçons n’arrêterons pas de remercier leurs fans de s’être déplacés à La Maroquinerie encore une fois, tout en accueillant également les petits nouveaux dans la famille. Les sourires radieux et communicateurs de chacun renforcent l’atmosphère bon enfant et émotionnelle de ce concert.

Vous l’aurez deviné, nous avons une nouvelle fois été absolument conquis par le talent des membres d’Amber Run et en découvrant Philophobia version studio, on s’imagine déjà de retour dans la petite fosse de La Maroquinerie pour les acclamer encore un moment. Jamais deux sans trois dit-on bien !

SETLIST

Neon Circus
Just My Soul Responding
Insomniac
Strangers
Fickle Game
Pilot
No One Gets Out Alive 
Dark Bloom
Affection
Amen
5AM
Carousel
What Could be As Lovely As Love
Noah
Spark
Wastelands
The Darkness Has a Voice
———–
Haze
I Found
No Answers

Laisse un commentaire