Reviews Séries & Cinéma

A Star is Born : un remake réussi avec une Lady Gaga éblouissante.9 min de lecture

A Star Is Born, le film remake événement de Bradley Cooper est sorti le mois dernier dans nos salles obscures. La rédaction est allée le visionner et on vous en dit plus dans l’article ci-dessous.

Titre A Star Is Born
Réalisateur  Bradley Cooper
Distributeur Warner Bros. France
Bande originale Lady Gaga, Bradley Cooper
Date de sortie  5 octobre 2018
Nationalité  Etats-Unis
Durée  136 min

Synopsis

Jackson Maine, star oubliée de la country, découvre Ally qui est une jeune chanteuse très prometteuse. Tandis qu’ils tombent follement amoureux l’un de l’autre, Jack propulse Ally sur le devant de la scène et fait d’elle une artiste adulée par le public. Bientôt éclipsé par le succès de la jeune femme, il vit de plus en plus de mal son propre déclin…

Le premier film de Bradley Cooper…

On sait que Bradley Cooper est un excellent acteur friand de la langue française, cependant il peut désormais rajouter une corde à son arc : la réalisation ! Avec le très attendu A Star Is Born, Bradley Cooper signe son premier long-métrage dans lequel il campe l’un des deux personnages principaux. L’autre personnage est quant à lui interprété par Lady Gaga, star internationale de la pop. Rien que ça ! C’est par ailleurs dans le documentaire saisissant Five Foot Two, que la star évoque avec beaucoup d’enthousiasme sa participation au premier film de Cooper.

…mais pas le premier A Star Is Born.

Eh oui, si vous pensiez que le film sortait tout droit de l’imagination de Bradley Cooper, c’est raté ! En effet, A Star Is Born est à l’origine un film hollywoodien de 1937 relatant la success story d’Esther, une jeune actrice, qui va croiser le chemin de Norman Maine (qui est d’ailleurs le nom de famille utilisé dans le film de Cooper, ndlr), acteur déchu sombrant dans l’alcool. Bien que l’histoire du film de 2018 s’établit dans l’environnement de l’industrie musicale, elle garde certains piliers de la version originale.

Une bande originale écrite par Bradley lui-même et Gaga

Sortie quelques jours avant le film, la bande originale tient toutes ses promesses et est même numéro 1 du top Itunes. L’implication de Bradley Cooper et Lady Gaga dans l’écriture et la production de celle-ci était une condition nécessaire pour que la chanteuse participe au film. Et comme si Bradley n’était pas déjà assez impliqué, celui-ci a appris la guitare et le piano pendant près de deux ans ! En tout cas, les deux font une très bonne équipe et le résultat est excellent. On préfèrera néanmoins les chansons rock/country de l’album à celles plus pop qui s’inscrivent dans l’ascension musicale fulgurante de la jeune Ally. Il va sans dire que toutes les chansons de l’album suivent la progression du film. Le premier extrait, Shallow, avec son clip composé d’extraits du film, avait déjà mis l’eau à la bouche et était suffisant pour montrer le grand potentiel musical du long-métrage.

Des scènes de concert réalistes !

Pour continuer sur notre lancée musicale, un premier point au niveau de la réalisation est à notifier : les scènes de concert. Bourrées de réalisme avec une foule nombreuse et une caméra qui suit le personnage de Jackson au plus proche de sa guitare et de ses doigts, c’est comme si nous étions sur scène avec lui. Pour l’anecdote (on sait que vous aimez ça), les scènes de concert du film ont pour la majeure partie été tournées lors du festival Coachella pendant les inter-concerts, mais également dans des endroits célèbres comme le Greek Theater à Los Angeles ou le Forum. Et comme si ça ne vous suffisait pas, ces scènes ont été tournées en live ! En effet, Gaga et Cooper sont partis du principe que ces scènes devaient se jouer en direct. Ainsi, les morceaux préenregistrés étaient seulement audibles par les deux chanteurs à travers des oreillettes et les musiciens derrière faisaient semblant de jouer. Par ailleurs, il faut remarquer le travail incroyable du mixeur Steve Morrow qui a réussi à parfaitement agencer le son de sorte à ce que les spectateurs aient littéralement l’impression de faire partie intégrante du film et d’assister aux concerts.

Cooper et Gaga : un duo fusionnel qui fait des étincelles

Pour jouer la jeune prometteuse Ally, Bradley Cooper a décidé de choisir Lady Gaga pour l’interpréter. Un choix tout sauf anodin : c’est en entendant la chanteuse reprendre le classique d’Edith Piaf lors d’une soirée caritative chez Sean Parker, le fondateur de Napster, que l’acteur-réalisateur a eu l’idée de la faire jouer dans son film : « Je suis entré en lévitation. C’est comme si on m’avait injecté un diamant dans le cerveau. J’adorais sa façon de bouger, le son de sa voix« , de cette manière Lady Gaga s’est assurée le second personnage principal de A Star Is Born. Mais l’artiste a également séduit de par son histoire similaire avec celle d’Ally, ce qui rend le personnage encore plus sincère. La chanteuse est tout simplement impressionnante et on comprend sa passion depuis toujours pour le cinéma. Avec Bradley, qui joue de manière très juste l’artiste addict et perdu, elle forme un duo complice et complémentaire qui puise dans la personnalité de l’autre pour pouvoir avancer. Un coup de foudre, comme une évidence, les deux artistes ont une alchimie à l’écran qui est remarquable. Ils semblent pouvoir traverser tous les obstacles notamment ceux qui se dressent contre eux avec notamment l’ascension d’Ally et les problèmes d’addiction de Jackson…

Une Lady Gaga sensationnelle qui revit son destin

La principale force du film, on la doit à Lady Gaga qui est juste époustouflante. Celle-ci revit son histoire à travers Ally notamment dans ses débuts dans des bars avant de se faire repérer. Mais en regardant A Star Is Born, on comprend maintenant pourquoi l’artiste a toujours voulu être actrice. Bien qu’elle soit apparue dans plusieurs séries dont American Horror Story, son personnage d’Ally représente son premier grand rôle au cinéma et a le potentiel de l’emmener jusqu’aux Oscars. L’artiste sait se faire forte et fragile, bagarreuse et douce à la fois et on se retrouve très facilement en elle dès la première scène d’ailleurs où elle largue son copain dans les toilettes en criant : « Fucking men!« , hell yeah girl. L’honnêteté et le non-artifice de cette artiste aux multiples facettes nous bouleverse en particulier dans les scènes d’émotion. On ne peut s’empêcher de penser au documentaire Five Foot Two, retraçant l’enregistrement de son album Joanne, dans lequel on apprend la maladie de l’artiste qui la plonge dans un quotidien complexe. Nous faisons alors face à des moments de mise à nue dans lesquels la chanteuse ne se cache pas et laisse échapper ses crises, colères et larmes. Dans A Star Is Born, nous retrouvons cette fougue et cette sincérité dans son jeu d’actrice mais aussi dans sa fabuleuse voix qui se prête très bien aux chansons du film.

Une démonstration des mauvais côtés du show business et de la célébrité

La musique et son industrie constitue un univers impitoyable et ceci est bien reflété dans A Star Is Born, en particulier dans la personnage de Jackson Maine. Durant tout le film, nous assistons à une descente aux enfers qui plonge la star déchue de la country dans les profondeurs de la drogue et de l’alcool. Ce sont des fléaux bien connus de ce monde qui malheureusement ont fait plonger beaucoup d’artistes et encore aujourd’hui. Nous pouvons également observer l’éphémère et la volatilité de la célébrité dont Jackson met en garde Ally, qui monte dans l’industrie musicale et se transforme en une pop star sexy, ce que Jackson n’approuve pas.  Le film questionne également sur les managements et les agents qui souhaitent qu’une chose, faire du business, et cela en dépit de la dénaturation des artistes en leur imposant des univers, des images voire des physiques, dans lesquels les talents ne se reconnaissent pas (Attention, je ne dis pas que tous sont comme ça, mais cela arrive bien plus qu’on ne le croit). Et c’est d’ailleurs ce qui est arrivé à Lady Gaga dans les prémices de sa carrière de chanteuse quand notamment elle a été demandée par son management de se refaire son nez considéré comme trop « imposant »…

Quelques défauts subsistent 

Un duo au sommet, des chansons entraînantes, une belle histoire d’amour, une petite critique du monde de la musique d’aujourd’hui, Bradley Cooper semble avoir tout compris avec A Star Is Born. Cependant, il n’y a rien de très transcendant et le film n’échappe pas aux clichés. En effet, on connaît bien l’histoire du vieux qui aide le jeune à briller, c’est un thème repris et repris et A Star Is Born n’y apporte aucune nouveauté, c’est bien dommage. Certaines scènes sont aussi à déplorer comme celle des Grammy Awards durant laquelle un Jackson alcoolisé humilie Ally sur scène en s’urinant dessus. Bien que ça ne nous étonne pas du personnage, il y avait peut-être une façon plus subtile de le faire.

En route vers les Oscars ? Oui !

A Star Is Born a toutes ses chances d’être nominé aux Oscars et ce dans plusieurs catégories : Meilleure actrice pour Lady Gaga ou Meilleure Bande Originale (car oui elle est quand même démente), seraient les plus adéquates. Mais who knows ! Au final, ce premier long-métrage de Bradley Cooper est réussi et fait honneur au film original de 1937 bien qu’actualisé. Bradley Cooper est très convaincant, et Lady Gaga est éblouissante. Malgré les quelques défauts et petites maladresses évoquées plus tôt, ce film redore le film musical et vous arrachera sûrement quelques larmes (voir un torrent pour certain.es).

 

Note : 4/5 

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Candice
    6 décembre 2018 at 20 h 24 min

    Je n’ai pas encore vu ce film, mais par rapport à tout ce que tu en dis, j’aimerais bien le visionner. Jusqu’à présent, je n’ai fait qu’écouter les chansons que l’on peut entendre dans le film et je suis totalement séduite !

Leave a Reply