harry-styles-brixton-lloyd-wakefield

Harry Styles en avant-première à Londres pour la sortie de « Harry’s House ».8 min de lecture

par Jennifer

Le nouvel album de Harry Styles, « Harry’s House »

Devant l’O2 Academy de Brixton, c’est un défilé de chapeaux roses, d’outfits colorés et de paillettes. Les fans sont au rendez-vous pour acclamer l’enfant prodige, celui dont tout le monde parle : Harry Styles. L’ex-membre des One Direction a sorti son très attendu Harry’s House en mai dernier et l’album est un carton ; toutes les chansons de l’album dominent le top Spotify la semaine de la sortie de l’album et sont utilisés en masse sur l’application TikTok à l’image de As It Was (plus de 2M de vidéos). 

Harry’s House, le nouvel album de Harry Styles, semble mettre tout le monde d’accord. L’album est un trésor pop, avec un potentiel tubesque pour chacun des titres figurant sur la tracklist. A la fois personnel et accessible, ce troisième album semble être l’essai avec lequel Harry Styles définit clairement son univers musical. L’atmosphère générale de l’album est très réconfortante, avec beaucoup de chaleur, comme si on était chez soi dans notre aise.

Harry Styles à Londres, une soirée à ne pas manquer

Pour promouvoir Harry’s House, 2 soirées exceptionnelles ont été organisées à New York et Londres, durant lesquelles Harry Styles et ses musiciens ont joué l’intégralité de l’opus pour la première fois. Un bon exercice pour l’artiste qui allait débuter sa tournée mondiale Love On Tour (à Paris ce mardi 5 juillet prochain à l’AccorHotels Arena).  

Nous avons eu la chance d’assister à la seconde date de Harry’s House : One Night Only à Londres le 24 mai dernier. Deux semaines auparavant, les 5000 places de l’O2 Academy de Brixton se sont envolées en quelques minutes et le show affiche plus que complet. Cette date exclusive était apparemment très compliqué d’accès, même pour les plus VIPs d’entre nous. En effet, voir Harry Styles jouant dans une ‘petite’ salle comme l’O2 est rare maintenant que l’artiste est client des plus grands stades. Comme quoi il s’agissait de LA soirée à ne pas manquer.

Welcome to Harry’s House

Et ce soir, notre maison est l’O2 Academy. En arrivant dans la salle packée au possible, les traits d’une maison surplombent le background de la scène avec au-devant des instruments. 

Les lumières s’éteignent sur les coups de 21h et les fans s’égosillent lorsque les musiciens prennent place. L’introduction rythmée de Music For A Sushi Restaurant démarre et à son paroxysme, Harry Styles déboule sur scène, tenue éclatante à pois, provoquant une montée rapide des décibels. Les fans crient les paroles de la chanson et c’est sidérant, en particulier a peine 4 jours après la sortie de l’album. Harry Styles se déhanche et attestant pour la première fois de sa prestance sur scène, c’est quand même quelque chose. Certes Mike Jagger n’est pas bien loin mais n’en déplaise à certains, Harry s’éclate et nous aussi.

Late Night Talking, l’un de mes titres favoris du nouvel album, nous fait nous dandiner tandis que le languissant Grapejuice nous fait ralentit la cadence. Harry Styles prend la parole entre deux titres afin de remercier les fans d’être là et d’être aussi réceptifs à l’album. Le prochain titre est celui qui a annoncé le retour du chanteur et déchaine les passions. Les paroles de As It Was sont hurlées par les fans à en perdre la voix en particulier celles du bridge: ‘Go home, get ahead, light-speed internet, I don’t wanna talk about the way that it was, leave America, two kids follow her, I don’t wanna talk about who’s doing it first.

Des ‘fan-favourites’ à tout va

Daylight suit en suite qui a fait l’objet d’un tournage spécial en compagnie de James Corden pour son émission The Late Late Show with James Corden. L’ambiance s’adoucit avec Little Freak, un autre titre que j’aime particulièrement sur Harry’s House. Beaucoup interprétations bourdonnent autour de ce titre – le chanteur semble faire référence à une relation passée, qui s’est surement mal terminée et pourtant à laquelle il continue de penser avec nostalgie.

La chanson Matilda suit, un titre tout aussi personnel. Harry Styles parle dans ce titre d’une personne qu’il a connu à l’histoire difficile, en particulier familiale. La ballade guitare/voix est un titre fort pendant lequel le temps est suspendu, le public voulant respecter et profiter de cet instant.  

Le concert reprend du peps avec Cinema, un titre tout aussi apprécié des fans, très dansant dont les paroles font rougir. Autant dire que l’album est résolument un opus à fort potentiel tubesque dont les titres sont tous des fan-favourites‘.
Le public interagit avec l’artiste qui est toujours au top, manifestant clairement son bonheur d’être là. Le titre Daydreaming s’ensuit, très solaire et dynamique, qui nous donne l’envie d’être déjà en été (même si on y est déjà à l’heure où l’on écrit cet article) – extrait vidéo ci-dessous:

Harry Styles prend la parole ensuite pour introduire son guitariste, Mitch Rowland, avec lequel il a écrit intimement la chanson Keep Driving, faisant référence à la compagne de l’artiste, l’actrice Olivia Wilde. Les deux débutent à jouer le titre avant que le reste du groupe se joigne a eux. Satellite suit et les fans sont au rendez-vous une nouvelle fois pour scander les paroles.

Le chanteur et ses musiciennes (batteuse, guitariste et bassiste) se rapprochent ensuite de la scène pour constituer une formation plus acoustique et intime. Avant de débuter le titre, le chanteur interagit avec une fan fraichement lâchée par son compagnon : ‘F*ck you Luke’ scande alors Harry provoquant l’hilarité et la validation des fans.

L’artiste entonne enfin le titre Boyfriends, accompagne de ses camarades dont les voix se marient parfaitement.
La première partie du concert se termine avec l’ultime titre de Harry’s House, Love of My Life durant lequel Harry n’hésite pas lever les yeux au balcon, son love interest Olivia Wilde s’y trouvant ce soir. Le chanteur remercie sobrement le public avant de s’échapper de scène avec ses musiciens.

Harry à Brixton Lloyd Wakefield

Lloyd Wakefield

L’encore des hits

Evidemment qu’on en reveut encore ! Harry revient sur scène pour une seconde partie de concert, plus courte, durant laquelle il joue plusieurs de ses hits. Adore You retentit et enclenche une nouvelle fois les cris des fans, toujours au rendez-vous pour chanter en cœur avec leur artiste favori. L’ambiance s’échauffe à nouveau avec Watermelon Sugar qui déchaine les passions.
Vient ensuite Sign of the Times que Harry Styles commence a chanter. A la fin du premier refrain, le chanteur s’arrête afin de s’assurer qu’un fan faisant un malaise soit pris en charge. Il en profite pour faire un tour d’horizon de la scène et n’hésite pas à guider, a l’aide du public, les agents de sécurité afin de checker plusieurs personnes en difficulté. De plus en plus d’artistes surveillent davantage leurs concerts en particulier depuis la tragédie au festival Astroworld avec Travis Scott. Et Harry Styles prend le temps de s’assurer que tout le monde va bien, que ce soit dans des plus petites salles que Brixton ou des grands stades qu’il fréquente en ce moment pour sa tournée. Après une dizaine de minutes, le chanteur recommence du début et se pare d’un drapeau ukrainien venant d’un fan dans la fosse. Sorti en 2017, Sign of The Times est le premier solo de Harry Styles. 5 ans plus tard, la chanson n’a rien perdu en son originalité et puissance.

Arrive vraisemblablement le moment le plus excitant de cet encore avec une reprise du titre What Makes You Beautiful, résolument plus rock ! Les fans de la première heure sont ravis. Enfin, c’est Kiwi clôture ce Harry’s House: One Night Only a Londres. Pour la dernière fois de la soirée, la vague Harry Styles déferle sur la scène de l’O2 Academy.

Plus affirmé que jamais, Harry Styles s’enracine dans le paysage musical avec un album parlant, dans lequel on se retrouve. Mais aussi avec un show ficelé durant lequel l’artiste et ses musiciens prennent un réel plaisir à performer. Les soirées Harry’s House: One Night Only ont permis à l’artiste de se reconnecter avec son audience fidèle à l’aube d’une nouvelle ère et d’une tournée qui s’annonce de bonne augure. 

Setlist
Music for a Sushi Restaurant
Late Night Talking
Grapejuice
As It Was
Daylight
Little Freak
Matilda
Cinema
Daydreaming
Keep Driving
Satellite
Boyfriends
Love of My Life

Encore:
Adore You
Watermelon Sugar
Sign of the Times
What Makes You Beautiful
Kiwi

 

Liked it? Take a second to support Jennifer on Patreon!

Laisse un commentaire