Live Reports

Don Broco, un groupe qui n’a plus rien à prouver!4 min de lecture

 Don Broco. 23.10.2016

La Maroquinerie. Paris.

Ils sont enfin de retour! Plus tôt dans l’année, les Anglais de Don Broco étaient passés par Paris pour les premières parties de Bring Me The Horizon et 5SOS. Cette fois, le groupe jouait leur propre concert dans la petite salle de La Maroquinerie et en étant fan d’eux, j’attendais ce show depuis un bon moment et je n’ai pas été déçu!

Malheureusement en retard, je n’ai pas assisté aux premières parties de ce concert mais en écoutant le public présent dans la salle ce soir là, c’était plutôt pas mal du tout! Tant pis, je suis là pour revoir un de mes groupes favoris, Don Broco ne l’oublions pas. Le groupe arrive donc sur la scène de La Maroquinerie sous les hurlements aigus des adolescentes de 13 ans et l’ovation des personnes un peu plus âgées, dieu merci.
Les premières notes de leur dernier single, Everybody commencent et la petite fosse de La Maroquinerie est en folie. Premiers pogos se font et effrayent les plus jeunes. En bonne fan de rock et de Don Broco, je chante et participe aux pogos avec plaisir. Le groupe enchaînera You Wanna Know et What You Do To Me ainsi que Whole Truth et Hold On pour continuer avec Fire. Nous reconnaissons facilement les fans de la première heure et le public venu pour découvrir le live de ce groupe dont le talent n’est vraiment pas à prouver.
Ému, Rob Damiani nous dira à plusieurs reprises qu’il est très heureux de pouvoir enfin jouer leur propre concert à Paris et que c’est le concert le plus dingue qu’ils aient pu faire depuis le début de leur tournée Européenne. L’énergie du public donne envie à Don Broco de nous montrer et surtout de nous donner le meilleur de leur talent. Entre rythmes rock et batterie à nous décoller les oreilles, je dis oui. Dois-je vous parler du son de la basse de Tom Doyle? La réponse est oui! Ce garçon est un dieu de la basse et je pense sincèrement que cet instrument a choisi son maitre.
Priorities et Actors, morceaux issus du premier album Priorities raisonnent dans La Maroquinerie et les pogos se font de plus en plus violents. Je dois avouer que pour la première fois de ma vie, je tombe par terre pendant que je participe à ce genre de pogos. Un gros kiff et encore plus dans cette salle de concert que j’aime particulièrement. De plus que les premiers accords de Nerve font vibrer le public autant qu’Automatic, morceau connu du groupe suivra après Superlove. Nous remarquons facilement, aux hurlements des enfants présentes ce soir là, les morceaux que le public connaît le mieux. Ce qui est bien dommage avec le potentiel des autres titres qui ne figurent pas sur la setlist du concert. Le seul reproche que je pourrais faire de ce concert est donc le manque de morceaux sur la setlist dont ceux de leur premier EP, Big Fat Smile.

Un rappel très rock a lieu, les slams continuent, les malaises des personnes qui ne s’attendaient pas à autant de violences également. Don Broco terminera avec leur grand Money Power Fame qui me donne envie de tout casser sur mon passage. Pour cette dernière chanson, des personnes qui n’étaient pas dans la fosse jusqu’à maintenant, arrivent pour se lâcher alors qu’ils n’osaient pas avant et ça, j’adore. Voir les gens se lâcher et montrer qui ils sont vraiment lors d’un concert est une des raisons pour laquelle j’aime  autant faire des concerts, un vrai plaisir.
Je pourrais vanter les mérites de Don Broco pendant des heures, vous dire à quel point je peux les aimer, que leur musique est dingue et surtout que mon corps me fait encore mal une semaine après leur concert. Une bonne douleur! Entre musique rock, bières, sueur (un peu trop pour certains), slams et folie, ce concert fera parti de mes favoris de l’année et j’attends qu’une chose, leur retour!

 Setlist
Everybody
You Wanna Know
What You Do To Me
Whole Truth
Hold On
Fire
Priorities
Actors
Nerve
Superlove
Automatic
——————————————
Further
Money Power Fame

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Marie
    9 janvier 2017 at 20 h 33 min

    Ce groupe est génial. Je ne savais pas qu’il passait en concert à Paris, dommage

    • Jennifer
      Reply
      Jennifer
      12 janvier 2017 at 15 h 29 min

      Oh! Tu auras l’occasion de les voir une prochaine fois, j’en suis sure!

    Leave a Reply