Albums Reviews

Rainbow de Kesha : l’album auquel on ne s’attendait pas3 min de lecture

Kesha rainbow album music release review dust of music

Rainbow est le troisième album de Kesha. Paru cet été, il signe le retour de la chanteuse sur le devant de la scène musicale. À des lieues de ce à quoi Kesha nous a habitués, ce nouvel album est une révolution. Elle a changé, a laissé tomber son dollar au passage, et nous a prouvés qu’elle a plus d’une corde à son arc.

Date de
parution
11 août 2017
Genre Pop Rock
Label Kemosabe
Titres (Durée) 14 (48:39)


Rainbow, le renouveau 

Un arc-en-ciel pour symboliser le renouveau, et une esthétique radicalement différente. Elle est loin, la Kesha délurée, aux sons électro et à la voix retouchée à outrance. Si vous vous attendiez à une bombe pop-dance, vous allez être déçus. Si en revanche, comme moi, vous aviez simplement hâte d’entendre ce qu’elle nous avait préparés, vous allez être ravis.

Kesha a fait parler d’elle pour toutes les raisons possibles : trop large, grande, fausse, artificielle, creuse… Et pour sa triste histoire avec son ancien producteur, qu’elle accuse de sévices et agressions. Encore sous contrat jusqu’à peu avec lui, le nouvel opus est une naissance, après des années de combats et de silence. Annoncé dans nos albums du mois, le voici.



Un changement de style radical

L’album se veut être une confession, un livre ouvert et un manifeste. Ce troisième opus s’ouvre sur Bastards : le message est clair, nous sommes face à un tournant. Plus question de se laisser faire, Kesha reprend le contrôle, et nous enjoint à faire de même.

Don’t let the bastards take you down. Don’t let the assholes wear you out.

Ainsi, dénués d’artifices, les morceaux se suivent, mais ne se ressemblent pas. Rainbow est à la musique ce qu’est l’arc-en-ciel au spectre des couleurs : un hybride incroyablement puissant, qui laisse ses éléments cohabiter, et qui fait sens.



Une énergie plus pure

Kesha est comme cette amie qui a une joie communicative. Fidèle à sa réputation, elle nous livre ici des messages puissants. Je pensais initialement lister les morceaux engagés, mais cet album est un véritable joyau. Une pépite dans laquelle Kesha n’hésite plus à montrer également de quoi elle est vocalement capable. Un des meilleurs exemples est Praying, son premier single.

I’m proud of who I am
No more monsters, I can breathe again

Les notes montent, descendent, tandis que les chœurs donnent un cachet angélique à un album disruptif. Les influences sont diverses, tandis que l’exécution est un bijou. Mélange de rock, de country, jazz, funk et soul se côtoient sur Rainbow, tandis que Kesha raconte son vécu, et transmet un message positif, encourageant.



Un album coup de cœur

Difficile de décrire de manière succincte chaque morceau. Chacun apporte sa pierre au superbe édifice qu’est Rainbow. L’album semble répondre à des questions que nous ne nous étions même pas posées. Chacun peut s’identifier, se retrouver dans un morceau, dans une phrase ou un mot. Les rythmes sont différents, les musiques nous transportent, d’une ambiance à l’autre. Ainsi, que vous ayez envie de faire la fête, de réfléchir ou de vous détendre, cette production saura vous combler. Un album qui se veut intemporel, pour rêveur ayant les pieds sur terre, pour enfant ayant rencontré la réalité de manière un peu trop brusque.

Tracklist

Bastards
Let ‘Em Talk
Woman
Hymn
Praying
Learn To Let Go
Finding You
Rainbow
Hunt You Down
Boogie Feets
Boots
Old Flames
Godzilla
Spaceship

Notre note : 5/5
Un très beau retour sur le devant de la scène.

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Zayn Malik, un son avec Sia réussi. – NiNeHank
    7 septembre 2017 at 14 h 24 min

    […] et profiter de la voix mélancolique de ce titre mêlant rythme et balade. A quand un duo avec Kesha […]

  • Leave a Reply