virgin-money-unity-arena

Ce qu’il faut retenir en 2020 pour la musique.6 min de lecture

par Emma

Cette année 2020 a été un réel calvaire et l’entertainment, plus particulièrement la musique live, a grandement souffert. Néanmoins, nous pouvons compter sur quelques bonnes nouvelles qui nous font aspirer à des jours meilleurs !

Les festivals online

Si les festivals online existent depuis quelques années, ce nouveau format a pris encore plus d’importance en 2020. Avec les éditions physiques annulées, les organisations de ces évènements ont du sauter le pas du numérique afin de ne pas faire manquer leur rendez-vous aux spectateurs. De ce fait, des festivals comme We Love Green, Tomorrowland, Hellfest ou encore Download Festival ont proposé cette année des éditions 100% digitales avec des divers contenus : des performances exclusives d’artistes enregistrées en amont dans le respect des conditions sanitaires  (WLG, Rock en Seine), création de mondes interactifs pour pouvoir naviguer entre les scènes retransmettant des concerts live (WLG, Tomorrowland), des performances légendaires des éditions passées (Hellfest), mais aussi des interviews et des talks qui ont l’habitude de figurer dans les programmation des festivals.

Les Francofolies de La Rochelle ont pu maintenir leur édition physique dans un format plus minime. Néanmoins, il va sans dire qu’une édition digitale est un nouvel axe de développement que les organisations vont devoir considérer. Et ce, pourquoi pas, en addition de leur éventuelle tenue physique.

we-love-green-digitqlCarte interactive du festival We Love Green 

Les nouveaux formats de concerts

Nous parlions précédemment des festivals, mais les concerts singuliers aussi ont du passer au numérique. Que ce soit de chez eux ou dans des salles de concert vides, les artistes ont pu retransmettre des concerts grâce au digital.  C’est le cas du chanteur Hervé, devant jouer son premier Olympia le 16 novembre dernier (ndlr : qui était complet !) qui a décidé de ne pas se laisser abattre et donner une session live depuis la salle sans public sur sa chaîne Youtube :

Dans un autre registre, James Bay s’est produit dans le célèbre Shakespeare’s Globe en octobre dernier, créant un joli storytelling :

Pendant la crise sanitaire, de nombreux artistes ont pris l’initiative de proposer des sessions live sur leurs réseaux sociaux. Mais aussi via d’autres plateformes ! Twitch, chaîne de streaming qui a explosé pendant le confinement, a vu l’arrivée des artistes musicaux sur sa plateforme. Le site de gaming représente aujourd’hui un nouvel outil pour les talents afin de promouvoir leur musique à l’image de Larkin Poe (chaîne Twitch) ou encore Mike Shinoda qui va prochainement y produire de la musique en live.

De manière plus générale, le gaming et la musique vont de paire et de belles collaborations ont vu le jour ces derniers mois à l’image du concert évènement de Travis Scott sur le jeu Fortnite le 23 avril dernier qui a rassemblé 12 millions de personnes lors de sa première diffusion.

Outre le digital, les Anglais ont trouvé une façon de pouvoir se retrouver pour profiter des concerts.
A la Virgin Money Unity Arena à Gosforth Park (Newcastle), pendant tout l’été et avant l’arrivée de la seconde vague de la Covid-19, des concerts ont eu lieu avec une disposition innovante et intelligente du public. Réunis en petits groupes sur des plateformes élevées, les spectateurs ont pu revivre l’atmosphère d’un concert. Si cette disposition demande pas mal de logistique, il s’agit d’une alternative sérieuse pour les évènements en plein air. Pour vous donner un aperçu, voici un extrait d’un des concerts de Sam Fender à l’arena cet été :

Quelques grands retours

On sait tous que 2020 aura été une année noire pour la musique. Néanmoins, on a pu compter sur le come-back de plusieurs artistes et groupes qui ont égayé notre année musicale. Voici une petite sélection :

ACDC
ACDC, l’un des plus grands groupes de tous le temps, a signé son grand retour avec l’album Power Up sorti le 13 novembre dernier. L’album s’est hissé à la première place du Billboard 200 la semaine de sa sortie, comme quoi il était très attendu ! On y retrouve la classique énergie du groupe avec des titres accrocheurs et efficaces !

The Weeknd
Dans un autre registre, le chanteur The Weeknd a sorti un nouvel album intitulé After Hours en mars dernier, juste au moment où on débutait le premier confinement. Les fans se sont rués dessus, ce qui a propulsé l’album en haut des charts en 7 minutes sur Itunes ! Un beau succès pour l’album dont le single phare Blinding Lights a été la chanson la plus streamée dans le monde sur Spotify en 2020.

The Rolling Stones
Ce n’était pas arrivé depuis 2012 ! Les pierres roulantes ont sorti une toute nouvelle chanson faisant écho au contexte actuel au titre glaçant : Living In A Ghost Town !

Fleetwood Mac
Ce dernier est un peu particulier ! Car, le légendaire groupe Fleetwood Mac n’a pas sorti de nouvel album mais une de leurs chansons les a fait ressurgir dans le top des meilleures ventes de disques et ce, 43 ans après sa sortie ! Il s’agit de leur classique Dreams qui a bénéficié d’une promotion particulière cette année grâce au réseau social Tik Tok. A qui doit-on ce regain de popularité ? A Nathan Apodaca, 37 ans, qui a posté une vidéo le montrant en train de boire du jus de canneberge sur son skateboard et faisant du playback sur la dite-chanson. Rien de spécial vous me direz, mais la vidéo a cumulé plus de 60 millions de vues. Alors, merci qui ?

Le streaming explose et maintient le marché de la musique

Si il n’y a eu quasiment aucun concert physique en France en 2020, on a pu se reposer sur le streaming qui a explosé grâce à la crise sanitaire. Les plateformes de streaming ont enregistré une belle hausse du nombre d’abonnés : +25% ! (FuturSource). Le leader Spotify enregistre une belle ascension en acquérant +29% d’abonnés, comptant désormais 320 millions d’utilisateurs dans le monde. Et plusieurs artistes ont contribué à cette hausse, notamment Taylor Swift qui a sorti deux albums cette année dont un surprise en juillet dernier, Folklore. Cela a fait d’elle l’artiste la plus écoutée dans le monde quotidiennement sur Spotify !

La musique nous a accompagné et continue de le faire pendant cette période particulière.  86% des Français estiment que l’audio aura été un bon moyen de décompresser, de se détendre et de se divertir ! (Spotify).

Le premier concert « Covid-19 safe »

Enfin, une nouvelle encourageante qui a clôturé l’année 2020 ! A la mi-décembre, un « concert-test » a été organisé par l’organisation du festival Primavera Sound en Espagne afin de tester de nouvelles mesures sanitaires pour les salles de spectacles. Avec un protocole très strict, le concert a eu lieu dans une salle à capacité réduite. Les spectateurs ont pu y assister en présentant un test négatif et en portant un masque FFP2. Une optimisation de la ventilation de la salle et une surveillance de la température ont été aussi mises en place. Résultat des courses, huit jours après l’évènement, aucun des 500 spectateurs n’a été testé positif au coronavirus ! Des « concert-tests » sont dores et déjà planifiés sur notre territoire le mois prochain au Dôme de Marseille !

Nous n’avons plus qu’à espérer que 2021 soit plus clémente avec les acteurs des industries de la musique ! Et du spectacle plus globalement. Des solutions existent et nous devons leur accorder la plus grande attention !

Laisse un commentaire