Live Reports

Un concert en demi-teinte pour The XX au Zénith.3 min de lecture

The XX. 14.02.2017
Le Zénith. Paris.

Après la sortie de leur album décevant pour la plupart des fans, The XX étaient en concert le 14 février au Zénith de Paris. Loin de leur dernier concert intimiste à Paris en 2009, le trio londonien a livré un show d’une heure trente devant une salle pleine à craquer.

Vers 21h le groupe s’installe dans un décor aussi sobre qu’imposant : une scène recouverte de miroirs du sol au plafond associés à des effets de lumière qui donnent un effet « discothèque » à la salle. C’est dans ce cadre que Say something loving, extrait du nouvel album I see you, marque le début des hostilités. Le début du concert est plutôt mou et décevant, malgré les très bons Crystalised et Islands, l’énergie tant du côté du public que du groupe n’est pas au rendez-vous. Il manque probablement un côté intimiste à la salle pour que le trio londonien nous touche vraiment. Le seul moment assez intéressant sera sur la chanson, Performance, où Romy a réussi à transmettre une vraie émotion. Les morceaux défilent mais c’est seulement vers la moitié du concert qu’on sent que le groupe se lâche et assume son côté plus pop.

Les morceaux du dernier album sont mis à l’honneur et pour cause ; ils rendent vraiment mieux en live qu’en studio. On pourrait presque penser qu’ils ont été conçus uniquement pour être joués sur scène. C’est finalement avec ces chansons, à partir de la deuxième partie de concert, qu’on comprend bien que Jamie XX mène la danse. Depuis la sortie de son album solo, il a opéré un vrai virage plus pop électro et cela s’est traduit par un changement du côté de The XX. Des versions plus dansantes des morceaux du premier album en sont la preuve et ce sont celles-ci qui font de ce concert une vraie réussite. A partir de Dangerous, tout va crescendo et l’ambiance est à son apogée au moment de Loud Places, dernier morceau avant le rappel. Le groupe revient très rapidement avec 3 chansons : le très efficace On Hold, l’incontournable Intro et le mélancolique Angels. Un très beau condensé de l’univers du groupe.

Je préfère donc parler d’un concert en demi-teinte pour The XX. Premièrement car il a mis beaucoup de temps à démarrer et les londoniens ont eu du mal à se lâcher.  Ensuite car il est possible que les premiers albums aient été conçus dans une optique totalement différente de celle de I See You. Il y a donc une contradiction pour une salle comme le Zénith. Le premier album a besoin d’un cadre plus intime pour être présentés au mieux alors que le troisième album est calibré pour de plus grosses scènes et pour une ambiance plus dansante. The XX est un groupe exceptionnel qui nous a livré, ce 14 février, un live tout en contraste mais c’est peut-être finalement cela qui fait la richesse et la complexité de The XX. Vous les croiserez ou recroiserez en festival cette été en France, c’est à ne pas louper.

Setlist

Say Something Loving
Crystalised
Islands
I Dare You
Lips
Basic Space
Performance
Too Good (Drake cover)
A Violent Noise
Brave for You
Infinity
VCR
Dangerous
Fiction
Shelter
Loud Places (Jamie xx cover)
—————————————————-
On Hold
Intro
Angels

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Un casting 5 étoiles pour le nouveau clip de The XX – NiNeHank
    3 juillet 2017 at 11 h 54 min

    […] groupe britannique The xx poursuit son ascension depuis la sortie de leur dernier album I See You début 2017. Après les […]

  • Leave a Reply