Live Reports

The Hunna, un premier passage Parisien explosif.3 min de lecture

The Hunna. 05.03.2016
Le Pop-Up Du Label. Paris.

L
e groupe The Hunna, originaire du Hertfordshire, s’impose déjà comme la nouvelle révélation de l’Indie Rock anglais. Avec seulement 5 chansons « studio » à leur actif, ils totalisent déjà plus d’un million de vues sur Youtube pour leur titre We Could Be et viennent de boucler une tournée britannique à guichets fermés. Ryan, Dan, Jermaine et Jack étaient de passage dans notre ville, la semaine dernière pour leur tout premier concert à Paris, et même hors du sol anglo-saxon.

La petite salle du Pop-Up du Label est déjà bien remplie à notre arrivée. D’ailleurs, le concert est complet ce soir là. Le groupe, pourtant novice dans le milieu, semble déjà mobiliser une fan base solide. Un regard vers les premiers rangs permet de voir que cette dernière est particulièrement jeune, voire très jeune, et majoritairement féminine. Le reste de l’assemblée semble constitué d’habitués de la salle ou de curieux venant découvrir ce groupe dont tout le monde parle.

Vers 20h, entre en scène, D. Rob Keen, 1ère partie de cette soirée. Ce français, accompagné de sa guitare nous a fait découvrir ses compositions Pop Folk. Très loin de l’univers de la tête d’affiche, le jeune homme a malheureusement peiné à convaincre le public. A l’extinction des lumières, les cris enjoués des premiers rangs ne nous laissent aucun doute sur l’arrivée du groupe sur scène. Les 4 garçons, plutôt extravertis, montrent clairement leur joie de jouer ce soir et saluent gaiement les gens présents. Le set démarre fort avec leur titre We Could Be. Les corps commencent à se lâcher et sautiller pendant que plusieurs voix s’entremêlent à celle de Ryan, le chanteur. Sur scène, la couleur est annoncée, ce soir ça sera rock et énergique. De par leur petit répertoire, le groupe nous a gratifié de titres inédits de leur 1er album à paraître cette année. Les titres sont électriques et accrocheurs d’un beau succès. De plus le groupe semble vraiment prendre plaisir à jouer et ça, on apprécie!


L‘ambiance se radoucit un petit peu lorsque les 1eres notes de She’s Casual résonnent avant de repartir de plus belle dès la fin du 1er couplet. L’heure du rappel a déjà sonné. C’est le titre le plus connu du groupe, Bonfire, qui clôt ce set survolté. A leur descente de scène, les garçons entament des poignées de mains et des high fives avec les 1ers rangs, avant de rejoindre directement le stand de Merch pour partir à la rencontre de leurs fans français. Pour ceux qui auraient raté ce premier passage ou qui seraient curieux de découvrir le groupe sur scène, sachez que The Hunna ont déjà annoncé leur retour sur notre capitale. Ce sera dans le cadre du festival Good For Years au Trabendo, le weekend du 21-22 mai prochain. Le rendez-vous est donné.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply