Live Reports Reviews

Placebo, un anniversaire dansant.3 min de lecture

Placebo. 29.11.2016.

AccorHotels Arena. Paris.

Le groupe de rock mythique Placebo était de nouveau en tournée pour fêter leur 20 ans de carrière et c’est à l’AccorHotels Arena qu’ils décident de fêter ça. Ily vous raconte cette soirée mémorable pour tous les fans.

 En ce mardi 29 novembre, les grands hommes de Placebo posent leurs guitares à l’AccorHotels Arena de Paris où la salle va se remplir seulement après la première partie. L’ambiance se fait déjà comprendre, les gens ne sont là que pour eux et les grands classiques qui ont fait le succès du groupe depuis leur début!

C‘est une salle comble, prête à craquer, qui fait acte de présence pour cette tournée des vingt ans de Placebo. L’anniversaire commence par un bel hommage à Leonard Cohen, décédé malheureusement quelques semaines auparavant. Who By Fire résonne dans la salle puis la rétrospective du clip Every You & Every Me fait son apparition. Ainsi, le ton est donné et pendant près de trois heures Brian Molko, Stefan Olsdan et leurs musiciens assurent une première partie du show avec une ambiance plutôt douce. Un nouvel hommage a lieu et cette fois-ci c’est le regretté David Bowie qui en bénéficie. Celui-ci avait produit une chanson, Without you I’m Nothing avec Placebo il y a quelques années.


B
rian Molko
assurera qu’après ce moment de douceur, il va falloir danser pour le restant de la soirée car pour un anniversaire, on danse! Chose que bien sûr, les fans font. Ils n’auront pas déçu le public présent pendant cette soirée malgré  une petite ombre au tableau. Le manque de certains titres phares de Placebo comme Meds, This Picture, Follow The Cops Back Home mais aussi Pierrot The Clown se fait ressentir. La dernière compilation sortie au mois d’Octobre n’aura tout de même pas perdue de son nom pour ce concert. A Place For Us To Dream résumé très bien le moment que Placebo à voulu nous faire vivre ce soir-là.

On ajoutera l’incroyable présence scénique de Brian Molko sur scène, et qui n’était tout de même plus à prouver depuis longtemps, refaisant vivre chaque chanson de leur répertoire comme si c’était la première fois qu’il nous la faisait découvrir, à nous, fans de la première heure. C’est une expérience unique à chaque minute qui se déroule sous nos yeux pour notre plus grand bonheur.

L‘effet Placebo ne nous aura pas donné qu’une illusion pour fêter leur 20 ans, au contraire cette petite pilule fera encore son effet jusqu’à leur prochaine apparition sur la scène de l’AccorHotels Arena.

Setlist

Who by Fire
(Leonard Cohen song)
Every You, Every Me
Pure Morning
Too Many Friends
Loud Like Love
Jesus’ Son
Special Needs
Soulmates
Lazarus
Without You I’m Nothing
Twenty Years
I Know
Devil in the Details
Space Monkey
Exit Wounds
Song to Say Goodbye
Protège-moi
36 Degrees
Lady of the Flowers
Slave to the Wage
For What It’s Worth
Special K
—————————————————-
The Bitter End
—————————————————-
Running Up That Hill (A Deal with God)
Teenage Angst
Nancy Boy
Infra-red

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Marie
    9 janvier 2017 at 20 h 34 min

    Je ne suis pas fan de Placebo mais le concert avait l’air super bien. Merci pour cette chronique

  • Jennifer
    Reply
    Jennifer
    12 janvier 2017 at 15 h 29 min

    Avec plaisir!

  • Leave a Reply