Live Reports Reviews

Nothing But Thieves, un show assuré.4 min de lecture

Nothing But Thieves. 18.03.2016
Café de la Danse. Paris.

Les britanniques de Nothing But Thieves se sont formés en 2012. Le groupe propose un rock alternatif convaincant, ce qui lui a permi de faire la première partie du groupe Muse à plusieurs reprises. Leur premier concert au Pop-Up du Label était une réussite et c’est avec impatience que nous avions hâte de les retrouver sur scène pour leur propre concert. Conor Mason, leader du groupe, ayant perdu sa voix a failli devoir annuler le concert jusqu’à la dernière minute mais c’est avec un miracle qu’il a pu assurer le show au Café de la Danse avec quelques modifications tout de même!

Une première partie séduisante

C‘est le petit frenchie STAL qui a été choisi par Nothing But Thieves pour les accompagner sur toute la tournée Européenne. Derrière ce nom, se cache Pierre-Marie Maulini, dont STAL est le nouveau projet solo. Accompagné sur scène par Renaud Rodier (batterie) et Hugo Rattoray (guitare), ne croyez surtout pas que ce jeune homme est un débutant sur la scène musical. Producteur à ses heures, Pierre-Marie est surtout reconnu pour avoir rejoint la formation live du célèbre groupe M83, internationalement connu. Mélange de pop et d’électro rock, STAL nous livre des chansons planantes et envoûtantes qui donnent envie de voyages, d’escapades, de rêveries, le tout accompagné par la voix claire de Pierre-Marie.

STAL plait et nous l’a bien montré ce soir là. Tandis que plusieurs fans de la formation étaient présents, à en voir les t-shirts et tote bag à leur effigie, ils ont réussi à conquérir le public du Café de la Danse en quelques instants. En effet, l’envie de danser et s’évader sur leur musique nous a rapidement envahie. Bien loin de l’univers très électrique et rock de Nothing But Thieves, c’est une jolie découverte que nous avons fait ce soir. Avec leur premier album Young Hearts, STAL reprend la route après Nothing But Thieves avec Matt and Kim et seront de passage à Paris le 09 Avril à La Maroquinerie.

Un chanteur très malade

C‘est l’heure pour Nothing But Thieves de monter sur scène avec leur chanson Itch. Conor Mason (chant) a du mal à faire monter sa voix comme il sait normalement si bien le faire et on devine rapidement qu’il risque de souffrir durant le concert. Il ne se laisse pas pour autant aller et donne toute l’énergie qui lui reste en enchaînant avec la superbe chanson Hostage. Au tour de la chanson Excuse Me qui demande beaucoup de techniques vocales. Conor souffre et peut remercier le peu de fans connaissant les paroles dans la salle pour l’aider ainsi que les musiciens du groupe qui le porte au plus haut possible. On a mal pour Conor! Celui-ci doit à plusieurs reprises faire des inhalations pour se soulager et continuer le concert du mieux qu’il peut!

Les premiers rangs sont en folie au premières notes de Wake Up Call, chanson plus rock que les précédentes, alors que le reste, principalement fans de Muse et venus pour découvrir le groupe, a du mal à être dans l’ambiance rock du concert, c’est bien dommage. Conor Mason annoncera plusieurs fois qu’il ne peut pas chanter les chansons de la setlist et qu’il doit modifier celle-ci avec des chansons du groupe plus douces pour sa voix. On a envie de lui dire d’arrêter, que ce n’est pas grave, qu’il aille se repose au lieu de se torturer et de s’excuser de ne pas pouvoir donner tout ce qu’il peut.

La setlist écourtée par le groupe

La setlist écourtée, le groupe revient en scène pour nous offrir un Trip Switch à la hauteur de leurs performances habituelles. Le rythme des guitares, de la basse et de la batterie sont toujours aussi bon et on adore les arrangements lives de leur musique. Nothing But Thieves, finissant généralement leur show avec Ban All The Music, changera avec la ballade If I Get High. Il est impossible pour Conor de pousser de nouveau sur sa voix au risque de la perdre définitivement alors qu’une tournée Européenne les attends. C’est une ovation que les fans font au groupe à leur sortie de scène qui se fait en musique avec le célèbre titre des Spice Girls, Wannabe.

Malgré le concert écourté et les problèmes vocaux de Conor, Nothing But Thieves nous prouve qu’ils sont de vrais artistes en assurant le show jusqu’à la fin. Les gens quittent la salle en espérant que Conor va bien et en ayant découvert ou redécouvert l’incroyable show live de ces britanniques que nous adorons tant!

Setlist
Itch
Hostage
Graveyard Whistling
Excuse Me
Drawing Pins
Tempt You (evocatio)
Wake Up Call
——————————————–
Trip Switch
If I Get High

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply
    Emma : Lectures & cie
    27 mars 2016 at 20 h 25 min

    Dommage que la setlist est été un peu écourtée, mais ça avait l'air d'être un concert très sympa. Nothing but Thieves a été une de mes découvertes préférées en 2015 =)

  • Reply
    Cleveland Derosiere
    30 mars 2016 at 3 h 02 min

    J'y étais et c'était un très bon concert malgres tout. NBT fut une révélation à la sortie de leur premier album et ce concert intimiste m'a conforté dans l'idée de les suivre très attentivement ! Merci pour le compte rendu Jennifer
    @ClevDero

  • Reply
    Dust Of Pastel
    31 mars 2016 at 9 h 47 min

    Oui c'était quand même super cool 🙂

  • Reply
    Dust Of Pastel
    31 mars 2016 at 9 h 49 min

    Oui ils sont géniaux 🙂 et c'est avec plaisir!

  • Reply
    Elsa
    17 janvier 2017 at 0 h 00 min

    J’adore ce groupe, j’étais au concert d’ailleurs, pauvre Conor. 🙁

    • Jennifer
      Reply
      Jennifer
      18 janvier 2017 at 15 h 36 min

      C’est vrai, il a du souffrir pendant le show mais c’est un vrai artiste, il a tenu jusqu’au bout!

    Leave a Reply