Live Reports

Las Aves, le phénomène Art Pop Made In France3 min de lecture

Las Aves. 21.09.2016
Les Etoiles. Paris
Il y a quelques mois, à l’occasion d’un concert de Kid Wise au Réacteur d’Issy Les Moulineaux, je vous avais fait part de ma découverte du groupe Français Las Aves. Originaire de Toulouse, le trio, dont la musique est qualifiée par eux même de Art Pop, venait défendre de nouveau dans la capitale, en ce Mercredi 21 Septembre, leur 1er album Die In Shanghai sorti en Mai dernier.

Dans la petite salle Les Etoiles, la première partie fut assurée par la Parisienne Anna Zimmer. Seule sur scène armée de sa boite a rythme, la chanteuse à la voix langoureuse, nous a dévoilé ses compositions simples mais efficaces aux teintes électro-pop. Au fil de son set, la jeune femme se relâche et prends ses marques, réussissant même à trainer le public dans son univers.

Après plus d’une demi heure d’intervalle dû à plusieurs soucis techniques, c’est devant une salle comble que le groupe entre en scène. La date, complète depuis plusieurs semaines, a attiré du beau monde dans la capitale ; On aperçoit d’ailleurs Philippe Manoeuvre au premier rang du balcon supérieur. Pas de quoi intimider les quatre artistes qui, habillés tout de blanc comme à leur habitude, entament ce set avec Gasoline. Réarrangée pour la scène, le morceau prend une ampleur monstrueuse et impose de suite une ambiance électrique qui persistera tout au long de la soirée.

S‘ensuit un enchaînement convainquant des titres issus de ce premier opus. Le single N.E.M., en milieu de set, se voit offrir une performance sans faute, qui électrifie encore un peu plus la salle. L’audience est conquise ; les réactions plus que positives. Les visages semblent heureux, quelques bras se lèvent, des corps se mettent a danser …. Les titres s’enchaînent sans que l’intensité diminue et ce même lorsque le groupe joue un nouveau morceau, de qualité égale aux titres précédents. Retenti alors Lioness, dernière chanson de la setlist avant le rappel. Set beaucoup trop court, et pas encore rassasié, on en redemande encore et c’est quelques minutes plus tard que les artistes reviennent sur scène, pour entamer leur tube Leo.

Il semble juste d’affirmer que le pari est gagné ce soir pour les jeunes de Las Aves. Après un été a parcourir les différents festivals Européens, et une tournée Française actuellement en cours, on décèle chez le groupe une certaine prise de confiance et un gain de maturité. La performance est impeccable ; pas une fausse note. Les instruments, les voix, l’énergie sont parfaitement maîtrisés. Des regards complices et des sourires entre les musiciens, montrent même que ces derniers prennent du plaisir sur cette scène des Etoiles. Nous aussi! Notre seul regret, c’est la longueur du set, bien trop court à notre gout (on avait d’ailleurs eu le même ressenti lors de leur précédent passage a La Maroquinerie en Juin dernier).

En tout cas, le public Parisien présent ce soir la a bien su flairer que Las Aves s’annonce comme le nouveau phénomène venu de chez nous, a ne pas louper et a bien eu raison de se mobiliser en masse. Pour les malchanceux qui n’ont pas pu être présent, sachez qu’une nouvelle date est déjà annoncée ; le 15 Décembre prochain a La Maroquinerie. A vos agendas!

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply