Live Reports

Kid Wise, Le talent à la Française4 min de lecture

Kid Wise. Fest. Chorus. 02/04/2016

Le Reacteur. Issy Les Moulineaux

En ce début de mois d’Avril se tient le festival Chorus. Organisé par le département des Hauts-De-Seine, ce festival se tenant sur 10 jours (du 01 au 10 Avril) propose ateliers et concerts sur l’esplanade de la Défense et dans les salles partenaires du département.

Ce samedi 02 Avril, je me suis rendue a l’Espace Icare d’Issy les Moulineaux qui nous réservait, ce soir la, une soirée 100% toulousaine avec les groupes Las Aves et Kid Wise. Ce n’est pas un hasard qui m’a poussé a parcourir toute la ligne du métro 12 en ce samedi soir pour me rendre dans la petite salle du Réacteur. Bien au contraire! C’est surtout pour y voir, une fois de plus, un de mes groupes favoris sur scène : Kid Wise.

La première partie de la soirée est assurée par Las Aves. Pour les plus anciens d’entre nous, ils vous seront peut être familier sous le nom de The Dodoz. En 2014, le groupe annonçait leur séparation sur les réseaux sociaux pour réapparaître sous un nouveau nom. Finit l’indie Rock, place à l’électro Pop. C’est tout de blanc vêtu que les 3 garçons accompagnés de leur chanteuse, font leur entrée sur scène. S’ensuit un set électrique où le groupe nous livrent leurs singles phares Gasoline et Los Angeles, ainsi que des titres moins connus figurant sur leur premier album à paraître le 27 mai prochain. Petit a petit le public se laisse porter par l’énergie du quatuor et on peut observer quelques têtes et corps se balancer.

Peu adepte de l’électro pop, je dois bien avouer que découvrir Las Aves sur scène fut une agréable surprise. Leur énergie débordante et leurs mélodies accrocheuses m’ont immédiatement conquise. D’ailleurs, ils seront de retour à Paris le 7 Juin pour un concert à La Maroquinerie. Le RV est pris! C’est maintenant aux 6 garçons de Kid Wise d’assurer la 2ème partie de la soirée. L’entrée sur scène de Kid Wise, c’est un peu comme un rituel. Alors que la scène est encore entièrement plongée dans le pénombre, on distingue une silhouette s’approcher et s’emparer de son instrument. Accompagnée d’un halo de lumière, surgit cette mélodie cristalline au violon, qui provoque généralement un silence total, voire religieux, dans la salle. Le violon, c’est d’ailleurs une des caractéristiques de la musique de Kid Wise. Cet instrument fait partie des compositions du groupe au même titre que la guitare ou la batterie. Les 5 autres garçons font alors leur entrée sur scène. Une batterie, 1 basse, 2 guitares et un clavier viennent s’ajouter à la mélodie, la transformant en une explosion sonore, résolument rock et électrique. Le ton est donné.

Cette introduction décroît progressivement pour laisser entendre les premières notes de leur single Ocean. Ce contraste de sonorité, ce changement abrupt de tempo au sein d’un même titre, c’est d’ailleurs une des autres caractéristiques de ce groupe. Jetée aux oubliettes la fameuse règles des « couplet/refrain/couplet/refrain/pont ». Avec des morceaux dépassants souvent les 5 minutes, ces garçons façonnent leur musique à leur guise … Ce sont bien plus que des chansons, plutôt des voyages sonores où chacun exprime son talent avec son instrument respectif. Ils aiment ça et cela se voit. Ils s’amusent et nous aussi. D’ailleurs, le chanteur profite du final explosif de Ceremony pour un petit crowd surfing dans la foule. La setlist de ce soir inclut, en plus de certains morceaux issus de leur premier album l’innocence, 2 titres inédits. Une sublime ballade nommée Red Lights et performée par Augustin, au piano, seul sur scène. Ainsi qu’un morceau plus rythmé où le violon laisse sa place à une troisième guitare, qui rend l’attente du deuxième album encore plus insoutenable.

Il y a quelque chose de magique avec ces garçons. Malgré le nombre de fois où je les ai vus s’exprimer face a la scène, au point de connaître, certaines parties du set et les manières de jouer de chacun sur le bout des doigts, je me prends toujours une grosse claque face à leur talent. Dès leur entrée sur scène, ils ne cessent de m’étonner et de m’émerveiller. Et lorsque vient l’heure de leur salut final, parce que oui les garçons de Kid Wise, contrairement à la majorité des musiciens aujourd’hui, n’ont pas perdu ce rituel de saluer leur public, la seule pensée qui me traverse l’esprit n’est autre que « Ah oui quand même ».Moi accro a Kid Wise ?? probablement! Et heureusement, la cure de désintox est loin d’arriver car le groupe est de retour à la capitale le 21 mai prochain au Trabendo.

Setlist
Intro
Ocean
Forest
Carosse
Ceremony
Hope
Echos
————————————–
Red Lights
Funeral

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply